Le temple d'edfou

3984 mots 16 pages
Aller à :Navigation,rechercher
Tags : blog fille histoire
"LE mot le plus cool" !

Il existe l'un de ces mots remarquables de la langue française que ma propre fille chérie n'a pas hésité un seul instant à qualifier franco d'un anglicisme !

"LE mot le plus cool" !

Et moi, ça m'a bien fait rigoler...

Oui, mais duquel parlons-nous ? Voici une petite histoire, se déroulant en Grèce il y a fort longtemps. Peu avant l'appareillage de la flotte athénienne pour la Sicile, au début du mois de thargélion (équivalent de mai-juin), les habitants découvrent que tous les Hermai de la ville (sauf celui de la tribu Egéide) ont été mutilés. Les Hermai sont des représentations grossières du Dieu Hermès, souvent de la forme d'un buste surmontant un bloc quadrangulaire. Ils ont pour fonction de sanctifier et de marquer les limites. Seuils, carrefours, etc. Les Hermai sont ornés d'un phallus dressé, en ronde-bosse, constituant une cible facile pour le vandalisme.
L'émotion est aussitôt générale, car le sentiment religieux, voire superstitieux est très fort à Athènes. Le caractère méthodique de la profanation écarte l'hypothèse d'un groupe de jeunes gens ivres. La thèse du complot s'impose immédiatement, sans que l'on en comprenne les motifs, ce qui jette la ville dans la panique. Les magistrats offrent une prime de cent "mines" pour encourager la dénonciation. Un nommé Dioeclidès rapporte avoir vu un attroupement d'environ trois-cents personnes réparties en petits groupes, parmi lesquels certains citoyens les plus en vue de la ville ! L'état d'alerte est décrété, les individus inquiétés s'enfuient pendant que le peuple prend les armes et arrête ceux qui n'ont pu partir. Au final, l'accusation de Diocleidès sera démontée et l'affaire subira un rebondissement avant que d'être bouclée.

L'affaire des Hermocopides ! Littéralement : Mutilateurs d'Hermès ithiphalliques. (Ce dernier adjectif désignant généralement les représentations les plus souvent symboliques

en relation

  • L'égypte
    374 mots | 2 pages
  • La dissertation
    1162 mots | 5 pages
  • temple d'horus
    344 mots | 2 pages
  • Pourquoi ecrit on sur les murs ?? nicolas grimal
    486 mots | 2 pages
  • Egypte antique
    478 mots | 2 pages
  • Epoque ptolemaique
    1338 mots | 6 pages
  • Egypte
    1230 mots | 5 pages
  • Les monuments de l’egypte antique
    4114 mots | 17 pages
  • Narcisse
    439 mots | 2 pages
  • Le temple de kom ombo
    1493 mots | 6 pages