Le transsexualisme est-il un phénomène biologique/génétique ou bien relève-t-il du délire psychotique ?

Pages: 17 (4100 mots) Publié le: 1 mars 2013
LE TRANSSEXUALISME
LE TRANSSEXUALISME
Le transsexualisme est-il un phénomène biologique/génétique ou bien relève-t-il du délire psychotique ?
Le transsexualisme est-il un phénomène biologique/génétique ou bien relève-t-il du délire psychotique ?

INTRODUCTION
Définitions
Selon W. Geisendorf et W. Casini, « la transsexualité se définit comme un sentiment d'appartenir à l'autre sexe, endépit d'une conformation physique sans ambiguïté » C’est, selon Jean-Marc ALBY, directeur du centre de l’ethnopsychologie médicale, le "sentiment éprouvé par un individu, normalement constitué, d’appartenir au sexe opposé, avec désir intense et obsédant de changer d’état sexuel, anatomie comprise, pour vivre sous une apparence conforme à l’idée qu’il s’est faite de lui-même".
C’est donc le fait pourune personne de sentir comme une discordance entre son corps et son esprit. C’est le sentiment que son identité sexuelle ou de genre est opposée à son sexe physique de naissance.
Les personnes transsexuelles disent souvent qu’elles ont l'impression d'être nées dans le mauvais corps, que la nature c’est trompée. Par exemple, qu’elle leur a donné le corps d'un homme alors qu'elles se sententfemme, ou celui de femme alors qu'elles se sentent hommes.
On distingue transsexualité primaire et secondaire dont on parlera par la suite.
Ainsi que « deux types » de personnes transsexuel(les) suivant si au départ elles étaient homme ou femme. L'appellation courante pour les désigner est celle qui respecte leur identité de genre, l’image qu’ils ont d’eux. Donc, le terme « femme transsexuelle »désigne une personne qui a été désigné homme à la naissance et qui se sent du genre féminin ; et inversement un homme transsexuel a le sentiment d’être un homme alors qu'il a été désigné féminin à la naissance.
Emploi des différents termes
Plus globalement, on emploie le terme de « transgenre » pour désigner la situation d'un individu dont l'identité sexuelle ou de genre s’oppose avec sesapparences et attributs sexuels physiques. La personne « transgenre », peut ou non entreprendre une opération chirurgicale afin que son image mentale corresponde à son image physique. Cependant les personnes « transgenres » ne ressentent pas obligatoirement ce besoin de changement vraiment radical.
Ensuite, le terme « transsexualisme » est parfois préféré à celui de « transsexualité », à cause de laconnotation sexuelle qu’il véhicule.
Enfin, le terme transidentités l’emporter sur le terme transsexualisme. Ce dernier est, en effet catégorisé comme pathologie, maladie mentale, dans le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux.
À ne pas confondre avec…
Cette notion ne doit pas être confondue, comme elle l’est souvent, avec hermaphrodisme, homosexualité, travestisme...
Eneffet, malgré l’apparente connotation sexuelle, le transsexualisme ne doit pas être associé à une orientation sexuelle. Il ne doit pas être aligné avec l’homosexualité ou l’hétérosexualité. D’ailleurs, il faut savoir qu’il n'a pas incidence sur l'orientation sexuelle.
Ensuite, il ne faut pas assimiler travestisme à transsexualisme. Il arrive que des personnes transsexuelles au début de leurexploration et acceptation d'elles-mêmes en se travestissant. Elles peuvent avoir recourt, pour que leur image physique corresponde à l’image qu’elles ont d’eux, à des vêtements du sexe biologique opposé (ou autre accessoires). Cependant, généralement cela ne suffit pas et elles n'en restent pas là. De leur côté, les personnes dites « travesties » ne sont, pour la plupart, pas transsexuelles.Phénomène non récent, mais d’actualité
Il faut savoir que la transsexualité ne date pas d’hier et qu’elle a traversé les époques et les cultures. De nombreux exemples en témoignent mais ce n’est pas l’objet de notre question.
C’est actuellement un phénomène d’actualité, dont on parle de plus en plus aujourd’hui, dans les médias, livres ou autres. Avec le mouvement Queer par exemple dont les buts...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Phenomene biologiques
  • Pensez vous que la télé réalité releve d'un phenomene de mode
  • Pourquoi "le phénomène people" fonctionne si bien?
  • Le délire
  • « Ce qu’on appelle échec, ce n’est pas la chute, mais bien le fait de ne pas se relever. »
  • Délir
  • Le transsexualisme
  • Le transsexualisme

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !