Le travail

Pages: 11 (2669 mots) Publié le: 7 janvier 2014
L’homme doit-il nécessairement travailler ?

Introduction :
Les philosophes, en général, ne se sont pas tellement intéressés au travail, ce n’est pas, — du moins jusqu’au 19ème siècle, où Marx réfléchit beaucoup sur le sujet, — un concept majeur de l’histoire de la philosophie comme la liberté ou la conscience, donc il faut partir pour une question comme celle-là de ce qui vientimmédiatement à l’esprit.
1) La Pénibilité du travail : le travail est vu comme une contrainte à laquelle on ne peut pourtant pas échapper. Travailler est indissociable dans la représentation commune d’un certain effort douloureux, on n’a pas naturellement envie d’y aller. Peu de gens travaillent avec plaisir, ou pour leur plaisir, même si, dans leur discours, ils semblent parfois dire le contraire... Sepersuaderaient-ils ?
2) Pourtant, en parallèle de cette représentation négative du travail coexiste la perception de son inexorabilité qui se décline en deux évidences distinctes :
a) évidence économique : travailler sert à gagner de l’argent pour pouvoir manger, se vêtir, vivre enfin, et si l’on ne travaillait pas on mourrait dans le dénuement le plus complet
b) évidence sociale, le travailconstitue un ciment social en soudant les individus d’une société donnée au tour d’une activité commune, il y a un certain mérite à travailler et celui qui ne travaille pas est socialement exclu : être au chômage par exemple, c’est souvent ressenti par les chômeurs eux-mêmes comme une mort sociale, et les autres, qui eux travaillent, perçoivent celui qui ne travaille pas, soit qu’il ne trouve pas deboulot, soit qu’il ne veut pas travailler, comme un marginal fainéant ou dépendant de la société.
3) Ces évidences méritent d’être soumises au questionnement philosophique, doivent-elles être remise en cause ?
Reformulation de la problématique « l’homme doit-il nécessairement travailler ? » : Est-il légitime que l’homme travaille ? Faire voir que le travail peut à la fois être compris commequelque chose qui forme et déforme l’homme.

I. Sommes-nous tous des esclaves ?
a) Réflexion sur la pénibilité du travail 
Pourquoi percevons-nous le travail de manière négative ?
1) Illustration du problème à l’aide de l’argument religieux : le travail est une condamnation divine (cf. Genèse 3 :17-19 : Il dit à l'homme: Puisque tu as écouté la voix de ta femme, et que tu as mangé del'arbre au sujet duquel je t'avais donné cet ordre: Tu n'en mangeras point! le sol sera maudit à cause de toi. C'est à force de peine que tu en tireras ta nourriture tous les jours de ta vie, il te produira des épines et des ronces, et tu mangeras de l'herbe des champs.
C'est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain, jusqu'à ce que tu retournes dans la terre, d'où tu as été pris; car tu espoussière, et tu retourneras dans la poussière.)
2) L’étymologie : le mot travail vient du mot latin ‘‘tripaliere’’ qui signifie torturer. Mais alors pourquoi accepter une telle souffrance ?
b) Le travail, qu’est-ce que c’est ? Première définition du travail
Moyen de satisfaire les besoins naturels ; le travail est donc notre réponse à l’impératif de la nécessité (nécessité, nécessaire = ce quine peut pas ne pas être, ce qui ne peut être autrement, ex. : se nourrir.) Le travail est un moyen : si on ne travaille pas, on meurt.
c) Analyse de l’esclave dans l’Antiquité grecque 
Pour Aristote : celui qui travaille n’est pas un homme puisqu’il est entièrement soumis à ses besoins et n’est pas libre de cultiver sa raison. Explication de l’inversion de valeurs entre la pensée Antique et lemonde moderne : aujourd’hui nous sommes tous de pauvres esclaves et le travail est devenu une valeur.

II. L’homme n’est-il pas au contraire le seul à travailler ?
a) Différence entre le travail de l’homme et de l’animal
1) Travail de l’homme = négation du donné naturel et anticipation consciente des besoins. L’instinct animal lui n’est pas intéressé par son activité. En d’autres termes,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Travail travail
  • Travail
  • Le travail.
  • Le travail
  • le travail
  • Le travail
  • Travail
  • Le travail

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !