Les Figures Du Moi

3544 mots 15 pages
Les figures du moi et la question du sujet depuis la Renaissance :

I) Une problématique nouvelle :

A)L’Antiquité ignorait la question du sujet -> se perçoit comme citoyen -> faisant parti d’un ensemble collectif -> pas de for intérieur -> sans doute que le christianisme à favoriser la relation intérieure qui permet à l’individu de se vivre comme une subjectivité -> la notion de conscience n’est pas présente dans les textes antiques -> égologie -> le sujet égologique est en première position -> la substance -> sujet logique en première position et en premier
• Sub-jectum -> ce qui est jeté sous -> Socrate est un sujet car il est sous tous les événement qu’il subit -> pour pleurer il faut quelqu’un qui plus -> le sujet est la substance sous les accidents
Socrate = substance ≠ accidents -> suppôt
La substance a pour raison d’être les accidents
Ob-jectum = ce qui est jeté contre/face -> le sujet écologique -> le Pour-soi n’est plus en-soi
-> Obéit au principe d’identité
Pro-jectum = ce qui est jeté en avant de soi -> le Pour-soi ne coïncide plus avec lui même -> le projet aura des projet -> Le propre d’un sujet c’est d’être inquiet -> pour ne pas vivre dans l’inquiétude -> toute cette problématique est inconnue dans l’Antiquité

Aristote : « Il n’y a de science que l’universel »

Nous ne connaissons la réalité que à l’aide des 10 catégories :

Substance = Homme, cheval -> Qu’est ce que c’est
Qualité = blanc, grammairien -> Quel
Quantité = De 2 coudées -> Combien
Relation = double, moitié -> Rapport
Temps = hier, l’an dernier -> Quand
Lieu = Au lycée, au Forum -> Où
Possession = Il est chaussé, armé -> Comment
Position = Il est assis, debout
Action = Il coupe, il brûle
Passion = Il est coupé, il est brûlé

« Individuum est inefabile » Aristote -> De ce qui est individuel on ne peut rien dire
->le sujet est inconnaissable
Le sujet n’est pas le prédicat , l’attribut

La substance a deux sens -> c’est la première des dix catégories
-> la substance première est

en relation

  • figures
    790 mots | 4 pages
  • Figurés
    531 mots | 3 pages
  • Figures d
    551 mots | 3 pages
  • Figures de style
    526 mots | 3 pages
  • Les figures de style
    893 mots | 4 pages
  • Les figures de style
    427 mots | 2 pages
  • Figures de style
    1442 mots | 6 pages
  • Figures de styles
    1078 mots | 5 pages
  • Figure de style
    923 mots | 4 pages
  • Figures de styles
    370 mots | 2 pages