Les montagnards

656 mots 3 pages
Les Montagnards.

Les principaux acteurs de la révolution française,
Maximilien Robespierre est un avocat et un homme politique français. Il est né le 6 mai 1758 à Arras, en France et est mort guillotiné le 28 juillet 1794 à Paris, place de la Révolution. Maximilien est issue d’une famille bourgeoise, celui-ci devenant orphelin de mère à l’âge de 6 ans et est abandonné par son père, il trouve refuge dans le travail. En effet, grâce à sa bourse, il suivra de brillantes études d’avocat au Lycée Louis le Grand à Paris, et développera un certain intérêt pour Jean Jacques Rousseau; celui-ci étant l’un des plus influents philosophe du Siècle des Lumières. En 1781, il installe son cabinet d’avocat à Arras et devient juge au tribunal épiscopal. (relatif aux évèques) et en mai 1789, il est élu député du Tiers Etats de l’Artois pour les Etats généraux. Maximilien de Robespierre est l’un des principales acteurs de la Révolution Française.

Siégeant à l'Assemblée nationale Constituante, Robespierre se fait remarquer par son éloquence en défendant la liberté de réunion, la liberté de la presse, le suffrage universel ainsi que l'instruction gratuite et obligatoire. Il milite au Club des Jacobins dont il prend la tête en avril 1790 grâce à sa réputation d'intégrité, qui lui vaut le surnom d'Incorruptible. D'abord partisan d'une monarchie constitutionnelle, il devient, après la trahison de Louis XVI, l'un des principaux adversaires de la monarchie et s'impose comme un partisan des réformes démocratiques.

Après la chute de la monarchie, Robespierre est élu à la Convention nationale dans plusieurs départements, mais choisit d'être représentant de Paris. Il contribue à faire voter la condamnation à mort de Louis XVI.

En mai 1793, Robespierre obtient la proscription des girondins et deux mois plus tard, il est élu membre du Comité de salut public qui met en place la dictature montagnarde dont il est l'inspirateur avec Bertrand Barère de Vieuzac, Collot d'Herbois et

en relation

  • Les milieux montagnards
    1332 mots | 6 pages
  • La constitution montagnarde
    598 mots | 3 pages
  • le tourisme montagnard
    626 mots | 3 pages
  • Les espaces montagnards
    5037 mots | 21 pages
  • questionnaire milieu montagnard
    256 mots | 2 pages
  • Montagnards et aménagement de leur montagne
    2738 mots | 11 pages
  • Constitution Montagnarde 1
    539 mots | 3 pages
  • L'héritage politique de la convention montagnarde
    562 mots | 3 pages
  • Autouts et contraintes des milieux montagnards francais
    420 mots | 2 pages
  • Dissertation terreur
    2805 mots | 12 pages