Liberté, egalité, fraternité

Pages: 9 (2242 mots) Publié le: 4 juin 2010
Mes F. j’ai eu envie ce midi de vous parler de la fameuse devise symbole de la révolution française de 1789 et que nous avons fait nôtre depuis.
Liberté, Egalité, Fraternité. C’est suite à une discussion sur la liberté, la manière dont nous la vivons et l’assumons que m’est venue l’envie de plancher sur ce thème.

Parler de la liberté, comme seul concept, me paraissait plus vaste que d’yadjoindre l’égalité et la fraternité.
Après un bref historique su la naissance de la devise, j’expliciterai comment les FM que nous sommes faisons vivre cette devise dans notre organisation et nos travaux, selon moi. Je m’appliquerai à analyser l’intensité des trois flammes de ce chandelier, bien de l’Humanité, dans la vie profane.

La devise Liberté, Egalité, Fraternité est issue de la révolutionfrançaise et apparaît dans le débat public avant la proclamation de la Première République, dès 1790.
Ces trois mots étaient beaucoup usités au XVIII siècle dans les sociétés de pensée parmi tant d’autres comme Amitié, Charité, Sincérité, Union.

Les maçons parlaient beaucoup surtout d’Egalité, un peu moins de Fraternité et montraient plus de tiédeur à la Liberté, et une franche indifférence àl’arrangement : Liberté – Egalité - Fraternité. Salut – Force – Union avait plus la côte à l’époque.

Certains historiens pensent que la devise a pris naissance en trois mouvements correspondant à une époque distincte du processus révolutionnaire. Elle commencé avec la Liberté, concept très populaire dès les premiers jours de la révolution, puis est venu le temps de l’Egalité. Il faudra attendreun peu plus longtemps pour voir émerger la Fraternité qui trouve ses origines dans la maçonnerie

Le premier à avoir formulé cette devise semble être Robespierre dans ces premiers discours en 1790.
Jean-Nicolas Pache (maire de la commune de Paris) fait peindre sur les murs, en juin 1793, la formule ; La République une et indivisible – Liberté – Egalité – Fraternité.

La devise va connaîtreplusieurs morts et renaissance. Elle disparaît sous l’Empire et la Restauration pour ressurgir en 1830. Elle est à nouveau mise à mal lors de la répression du soulèvement ouvrier de juin 1848 et le retour de l’Empire.

Ce n’est qu’en 1880 qu’elle apparaît sur les frontons de toutes les institutions publiques avec son adoption comme symbole officiel de la République sous la III République.
Lerégime de Vichy la remplace par la devise Travail, Famille, Patrie. Elle est à nouveau revendiqué à l’automne 1941 pour s’inscrire durablement dans l’histoire de la République Française avec la constitution de 1946.

Voici de brèves définitions de ces trois concepts.
La Liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui.
L’Egalité signifie que la loi est la même pour tous quelsqu’ils soient
La fraternité pourrait se résumer par : Faites constamment aux autres le bien que vous voudriez en recevoir.

Lorsque nous prononçons le fameux, Liberté, Egalité, Fraternité, en début et en fin de Tenue, mes F., que ressentons nous ?

Je me souviens, jeune apprenti, éprouvant une véritable émotion se manifestant par ce qu’on appelle communément « la chair de poule » à chaque évocationde cette devise.
Cette émotion s’est amoindrie, le temps passant. C’est pourtant un moment clé de notre rituel, et je pensais, en mon for intérieur, que le sentiment de fierté d’être FM doit atteindre son paroxysme à cet instant précis et que je devais travailler sur moi pour ressentir cela, mesurer la portée de ces trois mots Liberté, Egalité, Fraternité dit par des « hommes libres ».

Je mesuis alors tourné vers vous mes F., plus particulièrement vers vos regards à cet instant précis et j’y ai trouvé ce que je cherchais. J’y ai retrouvé cette flamme plus ou moins intense selon les moments mais toujours présente. Cela a ranimé ma flamme intérieure, et à chaque fois que je la sens vacillante, je scrute vos regards.

L’Apprenti qui assiste à ses premières Tenues et Agapes,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Liberté égalité fraternité
  • Liberté, égalité, fraternité
  • Liberté, égalité, fraternité ?
  • Liberté fraternité égalité
  • Liberté, égalité, fraternité
  • Liberté, égalité, fraternité
  • Liberté, égalité fraternité
  • Bergson, liberté, egalité, fraternité

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !