Libertés fondamentales

50332 mots 202 pages
Théorie du droit des libertés fondamentales (Bureau R1.26)
Monsieur Catoire Joville

Introduction :
Dans le débat actuel, on constate que les libertés publiques, les droits fondamentaux… sont très souvent invoqués. Les libertés publiques sont souvent invoquées soit pour dénoncer les menaces qui pèsent sur elles, soit pour affirmer leur existence de manière plus ou moins solennelle. Lorsque deux principes de même valeur s’oppose : syllogisme, en vertu d’élément extérieur, il faut faire triompher l’un par rapport à l’autre. Les libertés publiques sont au cœur d’un discours idéologiques qui visent à assurer leur promotion, qui témoignent aussi de leur fragilité. L’approche idéologique n’est pas inutile, elle suscite une demande sociale en faveur du renforcement de ces libertés déjà garanties par le droit mais qui vont aussi émerger la consécration de nouvelles libertés. Différence entre les droits de l’Homme et les droits à … ( ex : environnement, consommation…)
La notion de liberté publique est d’une apparente clarté : elle disparait lorsqu’on s’efforce de l’étudier comme objet juridique. Même si au niveau universitaire, cette notion est d’apparition très récente (à partir de 1962). L’objet de ces libertés doit être définit avec précision. Comme souvent le législateur utilise des notions en se gardant de bien les définir. La réforme de 1997 a remplacé « liberté publique » par « liberté fondamentale ».
I. Les libertés publiques comme objet juridique
Lorsqu’on évoque l’étude des libertés publiques, elle apparait fort difficile et délicate pour 3 raisons :
 diversité de la terminologie employée
 caractère évolutif des libertés publiques (art 17 de la DDHC : la propriété privée étant un droit inviolable et sacré, nul ne peut en être privé sauf si la nécessité publique légalement constatée l’exige évidemment et sous réserve d’une juste et préalable indemnité. Ca se traduit par l’idée que le principe c’est la propriété privée, l’exception c’est l’expropriation. Désormais

en relation

  • Liberté fondamentale
    4883 mots | 20 pages
  • Les libertés fondamentales
    362 mots | 2 pages
  • Libertés fondamentales
    1977 mots | 8 pages
  • Les libertés fondamentales
    698 mots | 3 pages
  • libertés fondamentales
    2664 mots | 11 pages
  • Les libertés fondamentales
    3418 mots | 14 pages
  • liberté fondamentales
    10249 mots | 41 pages
  • Liberté fondamentale
    553 mots | 3 pages
  • Libertés fondamentales
    47072 mots | 189 pages
  • Liberte s fondamentales
    9745 mots | 39 pages