Libertinage

409 mots 2 pages
Sujet TPE : Le libertinage

Problèmatique : Comment est considérée la femme dans la société du XVIIIème siècle ?

Introduction :

Qu’est ce que le libertinage ? Libertin est un mot provenant du XVe siècle au latin "libertinus", signifiant « affranchi, libéré ». On dit d'une personne libertine une personne ayant des rapports charnels avec d'autres partenaires, dépassant les limites morale . Bien sûr le libertin n’est pas uniquement cela, c’est tout d’abord une liberté de pensée qui a traversé une grande partie de l’Europe , de la Renaissance à la Révolution française c’est aussi une grande source d’inspiration pour les auteurs du XVII au XVIII siècle

Le libertinage du XVI au XXI ? les auteurs les plus célèbres viennent majoritairement du XVII et XVIII comme , Molière qui dans sa pièce de théâtre Dom Juan fait allusion au libertinage, plus particulièrement à la séduction, pour Molière La femme est identifiée comme une sorte de jouet, une proie, qui finit tôt ou tard par céder aux avances de son prétendant. Il y a aussi Claude-Prosper Jolyot de Crébillon Pierre Ambroise François Choderlos de Laclos qui dans son oeuvre épistolaire, Les liaisons dangereuses nous fait part des aventures de vicomte de Valmont , qui pour aider sa complice la marquise de Merteuil va corrompre Cécile de Volanges tout juste sortie du couvent.

Qui est Pierre Ambroise François Choderlos de Laclos ? Né le 18 octobre 1741 à Amiens dans le nord de la France d'une famille de nobles, Laclos voulut être militaire en 1799 quand il devint général sous Napoléon, il est l'inventeur du boulet creux, Il écrivit un roman pour chasser son ennui et termina Les Liaisons dangereuses en 1781.L'action du roman se passe vers 1769 au moment ou la France occupe la Corse. En 1788, il se joignit aux nobles libéraux, il devint général sous Napoléon et pendant la campagne d'Italie le 5 septembre 1803.

Résumé de la lettre 81 : Les liaisons dangereuses

La

en relation

  • Libertinage
    341 mots | 2 pages
  • Le libertinage
    4105 mots | 17 pages
  • Le libertinage
    419 mots | 2 pages
  • Le libertinage
    750 mots | 3 pages
  • Le Libertinage
    1058 mots | 5 pages
  • le libertinage
    328 mots | 2 pages
  • Le libertinage
    418 mots | 2 pages
  • Libertinage
    1042 mots | 5 pages
  • le libertinage
    458 mots | 2 pages
  • libertinage
    819 mots | 4 pages