Linguistique générale

Pages: 30 (7385 mots) Publié le: 20 avril 2010
Linguistique Générale
Second semestre
1ère définition du terme linguistique :
au sens large c'est l'étude des langues humaines, le linguiste étudie les mécanismes du langage.
La linguistique s'oppose à la grammaire normative par sa qualité descriptive.
C'est une différence d'approche et de conception de la langue.
Depuis l'antiquité la langue est traitée sous un angle différentpar les multiples civilisations qui l'ont étudiées, ce qui a produit une grande avancée dans le domaine. Les recherches en linguistique avancent au rythme des réactions aux affirmations précédentes. Chaque approche perd de vue la finalité de donner une description globale d'une langue.
3 axes comportant 2 volets d'étude de la langue qui s'oppposent pour mieux se compléter :
-les études densynchronie et diachronie
L'étude synchronique d'une langue s'intéresse à son état à un moment donné.
L'étude diachronique concerne l'histoire d'une langue et ses changements structurels.
-les études théoriques et appliquées
L'étude théorique est la base de l'étude appliquée. La vocation des études théoriques est d'être d'une application universelle. Le modèle Chomskien est théorique.-les études contextuelles et indépendantes.
L'étude contextuelle s'interesse aux interractions entre le langage et le monde tandis que l'étude indépendante considère le langage pour lui-même, indépendemment des conditions extérieurs. L'acte de parole est tout à fait contextuel.
2ème définition :
Etude scientifique du langage.
Langage :
Aussi bien chez De Sessure que chez Martinetla fonction de communication est centrale. Au début du 20e siècle cette affirmation est une révolution, auparavant le langage était uniquement l'expression de la pensée.
Le caractère spécifique du langage naturel (humain) est la communication mais pas uniquement. Il ne spécifie pas complètement ce qui est propre aux langues naturelles.
Le langage est un outil de communication entre les hommeset les femmes appartenant à la même communauté linguistique ou langagière.
"La langue est avant tout un outil de communication."
De Saussure et Martinet.
Depuis le début du 20e siècle la linguistique propose toute une série de critères dits scientifiques pour cerner ce qu'est la linguistique. Pour définir ce qui en relève pas du langage humain il y a une série de critères de lasémiologie selon Buyssens :
L'intention :
Séparer les phénomènes qui impliquent une intention de communiquer. La sémiologie est apparue en 1943 grâce à Eric BUYSSENS qui a élaboré un système de classification des messages. Il a proposé les grandes lignes d'une classification :
La première concerne les moyens de communication asystématique.
Il n'y a pas de règle stable de construction du message.Utilisation sur les panneaux publicitaires bien qu'un type de codification ressorte comme certains personnages pour telle marque... Tout ce qui nous entoure et qui n'est pas codifié. Chacun peut réagir différemment au message.
La seconde concerne les messages constitués d'éléments qui se retrouvent d'un message à l'autre. Ex : langage humain, code de la route...
La troisième distingue lessystèmes de communication établi et un système parallèle qui se substitue au premier. Ex : écriture Braille, langue des signes, morse...
L'arbitraire :
Tout ce que nous employons est un usage conventionnel.
La linéarité :
Les unités des langues naturelles se déroulent dans le sens selon une ligne irreversible. Le mot une fois prononcé est une séquence de phonèmes ayant un ordre.
Lecaractère discret :
Elaboré par De Sessure, les unités phonétiques s'opposent les unes aux autres sans gradation ni nuance. Ex : le phonème "p" s'oppose à "b". Les unités sont présentes ou absentes, ils sont différentiels. Dans le code de la route on a un degré de descente mais le dessin indique une représentation approximative, sur une carte au contraire un a une échelle, tout ce qui est...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • linguistique générale
  • Linguistique générale
  • Linguistique générale
  • La linguistique générale
  • Linguistique générale
  • Saussure : le cours de la linguistique générale
  • Histoire de la linguistique générale
  • Linguistique générale : la logique aristotélicienne

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !