Nietzsche, humain trop humain. l'art

Pages: 12 (2952 mots) Publié le: 12 février 2013
On définit habituellement le génie comme une aptitude naturelle à créer quelque chose d'exceptionnel,
dans un domaine ou dans certaines circonstances.
Plus précisément, on parle de "génie" en ce qui concerne la création artistique.
Alors que Kant affirme qu' "à travers le génie la nature prescrit ses règles à l'art", Nietzsche, lui, considère l'inverse et dénonce l'usage abusif du terme.Mais qu'est-ce que le génie? Un souffle divin qui saisit l'artiste, ou le fruit du travail humain?
Dans l'extrait du texte Humain trop humain (1878), Nietzsche (philosophe allemand) s'attarde sur la question de l'art et aborde plus précisément sa propre définition du "génie". La thèse conteste l'idée que le génie relèverait d'une véritable mystification et présente une critique nietzschéenne surle sujet.
Effectivement, pourquoi accorde t-on un tel privilège à la création artistique en faussant ainsi la perception du génie ?
L'argumentation se divise en deux moments. Nous verrons donc, dans une première partie, que Nietzsche analyse le génie comme étant le résultat d'un travail et conteste ainsi la singularité de l'Art.
Puis, dans une seconde partie, la dénonciation de cette"supercherie" et l'explication du fait qu'on ai tendance à associer l'Art (les grandes oeuvres) au génie.


Tout d'abord, Nietzsche soulève l'idée que toutes les "grandes oeuvres" (ou découvertes) sont créatrices. Qu'il s'agisse de l'inventeur en mécanique (domaine technique), du savant astronome (domaine scientifique) ou du peintre (domaine artistique), ils ont tous quelque chose en commun: unengagement de la pensée vers un but unique (que l'on peut rattacher à la monomanie pour qualifier cela d'obsession), ce but étant de chercher toujours à observer avec soin et "créer" (ou apprendre), comme on peut le relever dans le texte: "qui ne cessent d'observer diligemment leur vie intérieure et celle d'autrui, qui ne se lassent pas de combiner leurs moyens". En outre, le philosophe nous dit quele génie ne concernerait pas essentiellement le domaine artistique mais au contraire tous les domaines et serait présent "partout".
Ensuite, Nietzsche analyse le génie comme étant le résultat d'une technique, d'un travail et nous en donne une définition en utilisant une analogie sur la construction (construction "architecturale" plus précisément): "le génie ne fait rien que d'apprendre d'abord àposer des pierres, ensuite à bâtir, que de chercher toujours des matériaux et de travailler toujours à y mettre la forme". La répétition du mot "toujours" insiste sur l'idée de continuité des choses, de recherche et maîtrise perpétuelles. Cette analogie nous permet d'associer aussitôt le génie avec le travail et la technique et de lui donner ainsi un sens "pratique" et non divin.
Cependant,Nietzsche ne cherche pas à uniformisé toute création (y compris les grandes oeuvres), ni à illustrer ce qui reste malgré tout mystérieux ("toute activité de l'homme est compliquée à miracle"), mais il cherche plutôt à démystifier ce que l'homme a cherché à idolâtrer jusqu'à tenter d'y percevoir un acte divin. C'est pour cela que l'auteur semble nous certifier qu'il ne s'agit en aucun cas d'acte divin ouplus exactement de "miracle" et qu'il est "enfantin" de croire à cela ("aucune n'est un miracle").
Le mot "miracle" est un terme important dans le texte de Nietzsche car il nous rapporte à la notion de divin que celui-ci tente de contester (il est également mis entre guillemets comme certains autres "mots-clés" du texte, ce qui pourrait être une façon de l'auteur d'y accorder plus d'importance),Pascal en donne d'ailleurs la définition comme "un acte contraire aux lois ordinaires de la nature et produit par une force surnaturelle", ce qui est effectivement opposé à la vision scientifique de Nietzsche dans le texte.

Ensuite, Nietzsche dénonce alors la "supercherie" construite autour de l'idée de génie en poussant le "lecteur" à s'interroger sur une question fondamentale: Pourquoi le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Nietzsche Humain Trop Humain
  • Nietzsche humain trop humain
  • Commentaire de humain, trop humain de nietzsche
  • Nietzsche et la morale humain trop humain
  • Explication du texte de nietzsche, extrait de humain, trop humain :
  • F. nietzsche, humain, trop humain le libre arbitre
  • Explication texte de nietzsche (humain trop humain)
  • Explication de texte : "humain, trop humain" de nietzsche

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !