Notions sur la religion( brouillon )

531 mots 3 pages
L’homme, pour être distingué de l’animal et être identifié comme être humain, est souvent définit comme « animal politique » ou « animal doué de raison ». En effet, l’homme peut réfléchir et anticiper : il a des représentations. L’animal, contrairement à cela suit son instinct et n’anticipe pas. Ainsi l’homme s’organise en société avec des institutions pour le gouverner, tandis que l’animal resté à l’état de nature, ne suit que son instinct et agit individuellement, ou au mieux en meute. Mais alors, est-ce que la religion est aussi un critère qui permet de distinguer l’être humain de l’animal ? Autrement dit est-ce que la religion fait partie essentiellement de l’homme ? L’on pourrait le penser, car la religion apparaît comme un phénomène très ancien et l’on pourrait dire universel. En effet, elle est présente dans presque toutes les sociétés humaines. Mais alors, si la religion, est présente ‘de tout temps’ et quelques soit les cultures, l’on peu alors se demander si elle n’entre pas dans la définition de l’Homme. Nous avons vu que l’homme se définit comme un animal raisonnable, mais est-ce que cette définition est compatible avec celle qui nous occupe : l’homme comme animal religieux ? Cela ne signifie évidemment pas que le Dieu des chrétiens (ou des juifs, ou des musulmans) constituerait un « progrès » par rapport aux esprits antérieurs : plus modestement, on peut seulement admettre qu'il comble des attentes ou des désirs plus complexes que ceux auxquels répondent les croyances animistes.Si l'on croyait pouvoir admettre que la religion, sous prétexte qu'elle est très répandue, est essentielle à l'homme, on rencontre ici une première difficulté : l'humanité ne devrait-elle pas être divisée en différentes versions, dès lors que l'on constate que ses attitudes religieuses correspondent à des besoins différents ? Ce qui semble ouvrir la voie à toutes les hiérarchisations concevables - de l'homme le plus « primitif » à l'homme le plus « évolué » - prenant appui sur

en relation

  • Explication de texte Rousseau "Je ne vois[...]quand la nature se tait"
    1181 mots | 5 pages
  • Philo
    2813 mots | 12 pages
  • Dm p248
    584 mots | 3 pages
  • La besace la fontaine
    791 mots | 4 pages
  • L'homme et la couleuvre
    774 mots | 4 pages
  • La vie de cristophe colon
    303 mots | 2 pages
  • Sarousseau animal
    437 mots | 2 pages
  • Synthese animaux de compagnie : animaux de compagnie
    1183 mots | 5 pages
  • Jean-jacques rousseau
    526 mots | 3 pages
  • Philo
    690 mots | 3 pages
  • Naît-on homme ou le devient-on ? (plan détaillé)
    458 mots | 2 pages
  • L'homme a-t-il besoin d'une religion?
    361 mots | 2 pages
  • Texte philo 101
    972 mots | 4 pages
  • A quoi tien la force des religions
    553 mots | 3 pages
  • A quoi tien la force des religions?
    1531 mots | 7 pages