Peut-on ne pas être soi-même ?

577 mots 3 pages
I. Loi et éthique : une alliance bien difficile ! a)Une loi sans éthique est-ce possible

Le mot loi vient du latin « lex ».De nos jours il sert à désigner certaines régularités dans les phénomènes naturels et conjointement des obligations morales et juridiques. Le mot éthique vient d’un terme grec « Ethiqué » qui signifiait « les mœurs ». L’utilité d’une loi est d’assurer la cohésion au sein d’une institution entre les différentes personnes qui y vivent. Sans elle l’ordre n’existerait plus.
Cependant une loi peut-être contestée de part son respect envers l’éthique. Il faut que celle-ci ne viole pas les droits de l’homme et du citoyen du 26 août 1789 :
Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789
Ces droits pour lesquels des centaines de millions de personnes se sont battues à travers les âges. Une loi est normalement créée pour justement respecter les droits de chacun et garantir les libertés. Cela crée toutefois un paradoxe puisque parfois les lois crées soulèvent des polémiques concernant leur respect de l’éthique. Alors que celles-ci sont généralement, dans un pays démocratique (sauf pays totalitaires), mise en place pour garantir les droits fondamentaux. C’est ce qu’il se produit avec la loi Edwige qui consistait à créer un fichier où les empreintes de toute la population même les innocents, étaient enregistrées. De nombreuses personnes furent contre cette loi qu’ils jugèrent « contre le respect de l’éthique ». Cette loi fut donc annulée. Elle fut proposée pour acquérir un gain d’argent et de temps considérables. Et ainsi permettre une plus grande efficacité des enquêtes judiciaires mais vint le problème de l’éthique ! Le fichage génétique de toute la population ne posait aucun problème à partir du moment où l’usage de ce fichier n’intervenait que ce pour quoi il fut créé. * Cependant comme tant de fois les fraudes et l’utilisation illégale de ce fichier inquiétaient de nombreuses personnes. Cela faisait courir un

en relation

  • Peut-on être soi-même?
    1587 mots | 7 pages
  • Peut-on être soi-même ?
    2067 mots | 9 pages
  • Peut-on ne pas être soi même
    1641 mots | 7 pages
  • Peut on ne pas etre soi-meme?
    1771 mots | 8 pages
  • Peut on ne pas être soi même ?
    1343 mots | 6 pages
  • Peut-on ne pas être soi-même ?
    1736 mots | 7 pages
  • peut on ne pas etre sois meme
    343 mots | 2 pages
  • Peut-on ne pas etre soi meme?
    1230 mots | 5 pages
  • Peut on ne pas etre sois meme
    1269 mots | 6 pages
  • Peut on ne pas être soit même
    2333 mots | 10 pages