peut on se mentir à soi même

1432 mots 6 pages
II. Les effets de la démographie sur la population active et la croissance économique
A partir de l’animation de l’INSEE et du document 1 page 12 (texte), répondre aux questions 1 à 3. http://www.insee.fr/fr/ppp/bases-de-donnees/donnees-detaillees/bilan-demo/pyramide/pyramide.htmIII. Les effets de la démographie sur l’accumulation du capital et la croissance économique
A. Comment expliquer les différences de taux d’épargne par des variables démographiques ?
Document : démographie, épargne et patrimoine
Sur un plan théorique, les facteurs démographiques exercent une influence sur le montant d'épargne ainsi que sur l'allocation de cette dernière. Pour ce qui concerne le premier aspect, il faut se référer à la théorie du cycle de vie (...). L'idée majeure de cette approche est que le comportement d'épargne d'un individu dépend de son âge ou de sa position au sein du cycle de la vie. Cette influence de l'âge découle directement de l'objectif que s'assigne l'individu, à savoir maintenir à peu près stable dans le temps son niveau de consommation. Schématiquement, la vie d'un individu peut se décomposer en trois périodes, chacune caractérisée par un comportement d'épargne distinct. La jeunesse correspond à une période d'inactivité ou de début d'activité professionnelle. Les revenus salariaux sont nuls ou inférieurs à ceux escomptés dans le futur et l'individu s'endette de manière à obtenir un niveau de consommation en adéquation avec ce qu'il estime être son niveau de vie « de croisière ». L'âge mûr est la période de la vie où les revenus salariaux s'élèvent et atteignent leur maximum. Hormis le financement de la consommation courante, ce supplément de ressources permet à l'individu d'une part de procéder au remboursement de la dette contractée lorsqu'il était plus jeune, d'autre part de se constituer un patrimoine dont l'utilisation principale sera le financement de la consommation en phase de retraite. L'effort d'épargne est donc maximum à ce stade de la vie.
La

en relation

  • Peut-on se mentir à soi-même ?
    2709 mots | 11 pages
  • Peut on se mentir à soi-même ?
    2069 mots | 9 pages
  • Peut-on se mentir à soi-même?
    1559 mots | 7 pages
  • Peut-on se mentir à soi même
    874 mots | 4 pages
  • Peut-on se mentir à soi-même ?
    1871 mots | 8 pages
  • Peut on se mentir a soi meme
    268 mots | 2 pages
  • Peut on se mentir a soi meme ?
    1068 mots | 5 pages
  • Peut on se mentir a soi-meme?
    2231 mots | 9 pages
  • Peut on se mentir à soit même ?
    1518 mots | 7 pages
  • Peut-on se mentir à soi-même ?
    16258 mots | 66 pages