Plaisirs et émotions en eps

7693 mots 31 pages
tions
Sujet n°3 – G3: Plaisirs et déplaisirs en EPS. Pourquoi et comment l'enseignant d'EPS peut-il prendre en compte et gérer ce rapport émotionnel à la pratique physique dans son approche de l'enseignement ? Vous illustrerez plus particulièrement au sein de la CP 4. « Les émotions font partie intégrante de la vie, et sont particulièrement prégnantes en société » (Apter et al. - introduction. L'émotion, un mouvement vers l'autre ? - ERES, Enfances & Psy – 2010). Nous les retrouvons au sein de l'école et plus particulièrement à travers l'Education Physique et Sportive (EPS), discipline à part entière, qui met en jeu les corps. L'EPS serait alors l'occasion pour les élèves de vivre des émotions par l'action et par leurs mouvements dans les activités physiques et sportives artistiques (APSA) proposées par l'enseignant. De ce fait, il existe bien un rapport émotionnel lié à la pratique vécue et ressenti par l'élève.

Le sujet nous conduit à analyser le terme « émotion ». Son étymologie vient du latin « e movere », qui veut dire « mettre en mouvement ». Pour M. Jeannerod (2002) « les émotions sont des réponses organisées, faisant intervenir l’ensemble du corps, à des situations auxquelles l’organisme doit faire face rapidement ». Selon A.Nugier (2005), elles doivent êtres considérées comme des processus « multicomponentiels », c'est-à-dire composées de plusieurs éléments interdépendants, comme les comportements expressifs (expressions du visage, intonation de la voix, postures du corps...), les évaluations cognitives (interpréter les événements de la situation...), les réactions physiologiques (fréquence cardiaque, flux sanguins...), et les tendances à l’action (attaque, évitement, fuite...). Nous définissons ensuite la notion de « plaisir » comme un « état de contentement, une sensation ou une émotion agréable, liée à la satisfaction d'une tendance, d'un besoin, d'un désir, à l'exercice harmonieux des activités vitales » (Le Robert 2012). Le plaisir « organise

en relation

  • l'affectivité est la clé des conduites motrices en eps
    5270 mots | 22 pages
  • Plaisir et apprentissage: est-ce incompatible?
    1571 mots | 7 pages
  • Dans quelle mesure la gestion par l'enseignant des différents paramètres de la séance peutelle contribuer à la poursuite de faire passer les élèves du plaisir de s'éprouver à la joie de progresser, d'apprendre, de se transformer.
    1537 mots | 7 pages
  • Ecrit 2 capeps
    2694 mots | 11 pages
  • site_g0000d2
    14167 mots | 57 pages
  • Le plaisir en EPS de 1880 à nos jours
    1262 mots | 6 pages
  • Cirque à l'école ...l'école du cirque.
    1008 mots | 5 pages
  • Exposé danse crpe
    1288 mots | 6 pages
  • L'enseignement de la danse en eps
    3046 mots | 13 pages
  • Rugby et sécurité
    1932 mots | 8 pages