psycho du developpement

589 mots 3 pages
Inné :
Dès la naissance
Instinct
réflex
Au moyen âge on cesse d’être un enfant lorsqu’on est sevré. L’enfant est tout de suite un adulte ensuite.
Seulement 10% des enfants vont à l’école, les autres travaillent et contribuent à la vie familiale.
A cette époque la mortalité infantile est importante et l’espérance de vie est de 24 ans.

Aux 17-18ème siècles, changement de représentation que l’on se fait de l’enfant  Inter relation entre le développement de l’enfant et son environnement.
John Locke est un philosophe, qui propose (à la fin du 17ème siècle) un discours systématique sur l’enfant, en particulier sur l’éducation. Il accorde beaucoup d’importance sur le conditionnement et l’apprentissage.
L’enfant est toujours un adulte en miniature qui ne dispose pas d’esprit. On le qualifie de table rase.

Pavlov et Skinner : le chien et la cloche. => La cloche fait saliver le chien.
L’enfant au siècle des lumières : Jean-Jacques Rousseau a écrit un manuel d’éducation où il propose une nouvelle représentation de l’enfant et des principes pour éduquer l’enfant. Il propose de ne plus emmailloter l’enfant (contrainte du mouvement) et met en avant l’intérêt de l’allaitement maternel. => Théorie surtout appliqué par la grande bourgeoisie.
On considère donc l’enfant en terme qualitatif et quantitatif. (On lui reconnait un statut propre et plus seulement adulte miniature)/ L’enfance correspond à un période de la vie qui possède sa propre valeur et que ne correspond pas seulement à l’apprentissage de la vie adulte.
L’enfant se caractérise par l’innocence et pour JJR, c’est la société qui perverti l’enfant
=> Il parle de l’éducation comme moyen de préserver l’enfant de cette perversion.
L’expérience et l’environnement jouent un rôle dans la vie de l’enfant.
L’enfant au 19ème siècle, hérite des avancées du siècle précédent. Mais il subsiste toujours une différence entre les classes sociales. (Dans les classes sociales plus basses l’enfant

en relation

  • Psycho du développement
    1608 mots | 7 pages
  • Psycho du developpement
    812 mots | 4 pages
  • Psycho du développement
    701 mots | 3 pages
  • étude psycho du développement
    2920 mots | 12 pages
  • Psycho du developpement (klein)
    2602 mots | 11 pages
  • Td psycho du developpement
    1996 mots | 8 pages
  • développement psycho affectif moteur
    1198 mots | 5 pages
  • Développement psycho-affectif de l'enfant
    3767 mots | 16 pages
  • Cours psycho developpement : 6 chapitres
    2190 mots | 9 pages
  • Psychologie , developpement de la structure psycho affective de l'enfant
    4299 mots | 18 pages