Règle de droit au regard de la règle morale

Pages: 11 (2613 mots) Publié le: 13 octobre 2013
« La règle de droit au regard de la règle morale »

I ) Les divergences entre le droit et la morale
A ) Des domaines différents
B ) Des sanctions différentes
II ) Les convergences entre le droit et la morale
A ) La morale, moteur du droit
B ) Le droit, facteur d'évolution de la morale

Introduction :

Le droit comporte des règles, mais toutes les règles ne sont pas juridiques et il estparfois difficile de distinguer ce qui sépare le droit des autres disciplines, comme la Morale.
On peut définir la règle de droit comme étant l'ensemble des règles posées et sanctionnées par l'autorité publique. Elles ont pour objectif principal d'organiser la vie en société et les relations entre les membres qui la composent. La règle de droit a un caractère extérieur, c'est à dire qu'elle nedépend pas de la volonté de celui qui y est soumis, elle s'impose à chaque membre du corps social. Selon Kant, là est toute la différence entre la règle de droit et la règle morale. Cette dernière est l'ensemble de règles admises par la conscience individuelle, et si la règle de droit est extérieure, la règle morale est, elle, interne. Elle est le produit de la conscience de l'individu, il sel'impose à lui-même.
Notre droit ainsi que notre morale actuels sont largement inspirés des valeurs judéo-chrétiennes. L'Antiquité et le Moyen Age s'en sont peu souciés, mais c'est avec le mouvement de laïcisation du droit, après la rupture de l'unité chrétienne au XVIe siècle que le problème de la distinction du droit et de la morale s'est réellement posé.Nous allons donc nous intéresser à la règlede droit et la règle morale pour tâcher d'établir un rapport des plus complète, quelles sont les caractères communs aux deux règles, et à quel moment se différencient-elles ?
Au-delà des divergences, sanctions et contenus qui plaident pour une opposition entre le droit et la morale, des convergences certaines peuvent être relevées. On constate ainsi que ces deux systèmes normatifs ont pour butd'imposer aux individus des principes et règles destinés à régir leur vie en société et à ce titre s'influencent et interfèrent entre eux.
Quand on aborde les rapports du droit et de la morale, des divergences (I) et des convergences (II) ne cessent de s'alterner.

La théorie de la séparation entre le droit et la morale a été défendue par Kant. Elle trouve ses principaux arguments dans ladifférence de domaine (A) et de sanctions (B) du droit du droit et de la morale.

A ) Des domaines différents

C'est parce qu'ils ont des buts différents, le droit et la morale ont un domaine différent. Leurs contenus se distinguent aussi puisque pour atteindre leurs objectifs, la forme et la teneur des règles sont différentes.
Si le droit et la morale imposent tous deux aux individus un ensemble deprincipes et de règles destinés à régir leurs comportements, ils poursuivent des objectifs distincts. La morale a une finalité individuelle, le perfectionnement intérieur de l’individu. Au contraire, le droit a une finalité sociale, l’agencement d’un certain ordre social, l’organisation des rapports inter-individuels.
Certes, la morale peut être collective et contribuer, comme le droit, àl’amélioration de la vie en société, au maintien de l’harmonie sociale, mais elle est avant tout individuelle. Parce qu’elle vise à l’élévation de l’individu, la morale semble avoir des objectifs plus vastes que le droit. Parce qu’elle ne se contente pas de gouverner les actes extérieurs de l’homme mais aussi ses pensées, elle a une liste de devoirs plus étendus que le droit. Le droit, en revanche, s’entient aux attitudes extérieures, ce qui ne lui permet pas de condamner des pensées que la morale pourtant réprouve. En l’absence de commencement d’exécution, le droit ne peut pas sanctionner l’intention pourtant moralement condamnable. Cette impuissance technique à appréhender certains phénomènes se double parfois d’une volonté de s’écarter de toute considération morale. La prescription en...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Règle de droit et règle morale
  • La règle morale et la règle de droit
  • régle de droit et règle morale
  • regle de droit et règle morale
  • Règle de droit et règle morale
  • Règle de droit, règle morale.
  • Règle morale et règle de droit
  • Règle morale et règle de droit

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !