Reecritures

625 mots 3 pages
Fiche bilan sur les réécritures
Fiche sur l' Objet d'étude : Les réécritures
Les objectifs de cet OE sont : de faire comprendre que l'écriture suppose des modèles, des références que l'on imite, déforme ... que l'on s'approprie. Il s'agit également de sensibiliser aux questions de style et d'approfondir la connaissance des genres et des registres. Il s'agit enfin de développer chez l'élève une pratique d'écriture liée à l'écriture d'invention.
Réfléchir aux réécritures, c'est cerner les choix opérés par les auteurs, en établissant aussi des relations avec le contexte littéraire, historique et philosophique de leur époque. C'est également comprendre l'infinie circulation des textes. Les réécritures peuvent suivre un principe d'imitation mais aussi un principe de recherche de l'écart.
L'intertextualité : la perception par le lecteur des rapports entre une œuvre et d'autres qui l'ont précédée ou suivie. Elle transcende (dépasse) les frontières des genres et de l'histoire.
Un hypotexte : texte source
Un hypertexte : est une réécriture
L'imitation : le texte doit approcher de l'idéalité du modèle. Elle suppose souvent une esthétique de la contrainte et de la difficulté (cf. La Renaissance et la Pléiade).
Le plagiat : reprise quasi intégrale de l'hypotexte, copie condamnée par la loi
La citation : reprise exacte intercalée dans un discours avec une référence explicite ou non (elle peut venir étayer une thèse, une idée).
Une allusion : est une référence à un texte, un clin d'œil. Peut s'appuyer sur la complicité du lecteur ou du moins la rechercher.
La transposition : il peut s'agir d'une transformation générique ou d'un changement de registre.
L"amplification: réécriture qui repose sur la multiplication des personnages, des péripéties
La réduction: réécriture qui consiste à réduire, à rechercher la concision (exercice de résumé par exemple).
Le centon ou le collage : étymologiquement, le centon = « habit fait de divers morceaux ». On parle de centon en

en relation

  • Reecritures
    2022 mots | 9 pages
  • Les réécritures
    5971 mots | 24 pages
  • La réécriture
    572 mots | 3 pages
  • Les réécritures
    720 mots | 3 pages
  • Reecriture
    797 mots | 4 pages
  • Réecriture
    594 mots | 3 pages
  • La réécriture
    291 mots | 2 pages
  • Réecriture
    475 mots | 2 pages
  • Les réécritures
    1832 mots | 8 pages
  • La réécriture
    1893 mots | 8 pages