Science et technologie irréfléchi

Pages: 5 (1025 mots) Publié le: 15 décembre 2010
Le commencement de toutes les sciences, c'est l'étonnement de ce que les choses sont ce qu'elles sont. Aristote
Vers le bonheur de l'humanité
Science sans conscience, affirme François Rabelais n'est que ruine de l'âme.
Le siècle dernier nous a malheureusement permis de vérifier cette maxime.
Pourtant, malgré toutes les dérives de la science, aujourd'hui encore, l'éthique scientifique necesse d'évoluer. Cette corporation devient de plus en plus consciente et responsable. Seule, une infime minorité de ses pratiquants*, choisit d'affecter son talent à l'empire du « mal ».
*je pense, par exemple, aux chirurgiens acceptant de collaborer dans le trafic d'organes. Et finalement à toute la partie de la science engluée dans la vénalité.
La science aux deux visages.
Pour Jacques Ellul,la spéculation et la réflexion abstraite, caractérise l'état d'esprit des sciences. Son application est plutôt technique. Dès lors, il est difficile de dissocier le monde scientifique des valeurs du moment.
C'est sans doute la raison pour laquelle, le comportement des sciences paraît parfois ambigu. Quand la période est à l'éthique, la science est éthique. Quand la période et à la vénalité, elleen est éclaboussée.
* D'un côté, les apports positifs déclinant des progrès scientifiques (santé, longévité, connaissances, etc.).
* De l'autre, son mauvais mariage avec des industries négatives (comme avec l'industrie de l'armement).
* D'un côté, les espoirs engendrés par ses découvertes, par ses conquêtes et ses innovations bienveillantes.
* De l'autre, son coté mister Hydelorsqu'elle épouse des idéologies extrémistes.
Mais globalement, la science est du côté positif. Parfois, par accident, obligation ou faiblesse, des bribes d'elle-même se rangent du côté funeste et avec regret.
Un facteur de liberté
Évidemment, cette part sombre du monde scientifique, alimente les suspicions à l'encontre du progrès. Certains philosophes, estiment ses erreurs comme des pointsnégatifs. Ils en viennent alors à douter de la réalité d'un progrès positif.
On retrouve me semble-t-il, cette vision dans la philosophie d'Herbert Marcuse. Pour le philosophe allemand, le détournement des pulsions engendre le progrès. Celui-ci devient alors processus de civilisation. Mais pour Marcuse, son apport positif est plus une illusion qu'une réalité. Les bénéfices apportés, engendrentparallèlement, une perte de liberté individuelle.
Sur le mécanisme, nous sommes d'accord avec la pensée du philosophe berlinois. Effectivement, les bénéfices du progrès engendre également une perte de liberté individuelle. Mais nous situons cette perte de liberté du côté des évolutions positives. Le déficit de liberté « naturelle », conduit selon nous, à la liberté spirituelle.
L'homme doitabandonner ses libertés primates pour la liberté du sage.
« La compression progressive » des libertés individuelles, induit deux choses fondamentales pour l'humanité.
* D'une part elle écrase graduellement « l'autorisation de s'épanouir aux dépens de nos congénères »*
* vieux réflexe naturel dont l'humanité doit se séparer pour évoluer vers la paix et l'universalité.
* Et d'autre part, elleoriente l'énergie extravertie vers l'intimité de la personne, vers l'intériorité.
La science et la technologie ne sont pas les seuls mécanismes à l'oeuvre dans le lent laminage des libertés primates.
Les tabous, la loi, la morale, l'éducation, participent également à cet écrasement ...
Cette compression générale doit conduire l'humanité vers sa véritable liberté.
Un facteur de dangerCertains penseurs, estiment l'alliance entre les sciences et le marché, relativement dangereuse. Les dernières inconsciences de l'industrie agroalimentaire, montrent qu'ils n'ont pas forcément tort.
Inventer pour des herbivores, des aliments à base de viande, frise tout simplement, la folie*.
* d'autant que la science ne nous a pas montrée à ce moment là une véritable prise de conscience de ses...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • la science et la technologie
  • Science et technologie
  • Sciences et technologies
  • Sciences et technologies
  • D’histoire critique des sciences et technologies
  • La Formation Continue En Science Et Technologie
  • Licence sciences et technologies
  • Sciences et technologie matière de 5e

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !