Sexe et genre

932 mots 4 pages
MASTER GENRE, SOCIETE ET CULTURE
HISTORIQUE DU GENRE ET BASES THEORIQUES
Année 2010-2011

SEXE ET GENRE

Introduction

La distinction entre sexe et genre se trouve au fondement des études développées depuis les années 1970 sur la question du genre. Opération analytique et critique, elle a permis de formuler un concept autorisant la dénaturalisation de la subordination sociale, économique et politique des femmes. Dans un premier temps associé à la notion de « sexe social », le genre a ensuite été défini comme un rapport social hiérarchique divisant l’humanité en deux parties inégales. Le genre définit ainsi le sexe, qu’on ne saurait plus considérer comme une réalité physique indépendante de nos pratiques sociales. Ces analyses ont ouvert la voie à diverses théories.

1-Le genre comme « sexe social ».

L’histoire du concept moderne de genre prend la forme d’une succession d’analyses s’amendant les une les autres et le sédimentant graduellement, à partir de l’opération initiale qui a consisté à le distinguer du « sexe ».
Dans un premier temps le « genre » a été distingué de la notion commune de « sexe » pour distinguer les différences sociales entre hommes et femmes qui n’étaient pas directement liées au biologique. Dans les années 1930, l’anthropologue M. Mead est la première à parler de « rôles sexuels ». Dans Moeurs et sexualité en Océanie, elle montre ce que les psychologues appellent le « tempérament »(un ensemble de traits de caractères comme la douceur, la violence, la créativité, etc.) ne découle pas directement du sexe biologique mais est diversement construit selon les sociétés.
Dans les années 1970, les sexologues John Money et Anke Ehrhardt insistent eux aussi sur la nécessité de différencier strictement entre le sexe, anatomiquement et physiologiquement déterminé, et le genre qui renvoie à l’expérience contingente de soi comme homme ou femme.

en relation

  • Sexe et genre
    1016 mots | 5 pages
  • Socialisation: sexe et genre
    532 mots | 3 pages
  • Sociologie entre genre et sexe
    1014 mots | 5 pages
  • Le système sexe/genre handman
    1446 mots | 6 pages
  • De l'usage epistemologique des catégories de sexe et de race dans les études sur le genre – elsa dorlin
    2079 mots | 9 pages
  • Mémoire d'épistémologie en m1 sur la notion de genre disqualifiée
    5696 mots | 23 pages
  • Judith butler
    2335 mots | 10 pages
  • Stéréotypes et identité sexuée
    5486 mots | 22 pages
  • A corps perdu Corps et gender studies
    11061 mots | 45 pages
  • Gender studies
    8695 mots | 35 pages