Sociologie-genèse de la sociologie

Pages: 7 (1517 mots) Publié le: 10 mai 2011
Sociologie-Genèse de la sociologie. Mardi 14 décembre2010 Emile Durkheim
B. La déviance comme révélateur de la conscience collective :

Ouvrage de Nicolas Herpin : « les sociologues américains et le siècle », 1970, Presses universitaires de France
Dans sa définition des faits sociaux, Durkheim insiste sur le caractère contraignant des faits sociaux..Caractère qui est gradué. Règles de droit(politesse..Etc.)
Dans le cas de règles de droit, la contrainte est plus forte. Règles de politesse : contrainte moins forte..Afflige une peine. Quand quelqu’un accomplis un acte dévient, il ya une réaction de l’entourage.
On ne réagit de la même intensité selon qu’il s’agisse d’un crime ou d’une faute de politesse.
Nous contribuons tous à la perpétuation de cette contrainte. = Ordre socialreste en place.
Les philosophes, politiques : « D’où vient le pouvoir ? » d’en haut ou d’en bas (du peuple)
Forme de rappel à l’ordre : ex professeur…. Rappel à l’ordre = honte / culpabilité pour le coupable.
Intériorisation des normes. La société et le collectif sont ainsi encrés en nous. : Système d’autocontrainte.
Agir moralement = agir selon certaines contraintes, moralement ou même sur unidéal.
Sociétés proposent une forme d’idéal moral (Religieux, politique, révolutionnaire…etc.)
Modèles d’imitation dans chaque sociétés ex : les Saints = martyrs de la Foi.
Contrainte exercée par la société en général : chacun d’entre nous exerce une contrainte sur nous-mêmes et sur les autres.
On se fait le relais de la société. Les autres c’est le regard extérieur qui est assez pénible àsupporter.
Si la société n’existait pas en chacun d’entre nous, elle n’existerait pas du tout.
Société doit être intériorisée par les individus
Fritz Zom, Mars : « J’ai été éduqué à mort ! » Emprise du social sur l’intime.
Désire socialement construit. Frontière entre le social et l’intime n’est pas évidente.
Thomas Bernard dit que « son cerveau a été étatisé ». L’école est peut-être une vasteentreprise d’étatisation.
Kafka décrit se sentiment de culpabilité, de honte sociale.
Quand quelqu’un dévie, il ya une réaction unanime ; on réagit tous pareil.
Cet acte « offense certains sentiments collectifs, doués d’une énergie et d’une netteté particulière ». Durkheim
Quand quelqu’un commet un acte dévie, il offense un sentiment collectif.
Appartenant a un même groupe ou société, onpartage tous quelque chose en commun = ce qui fait que l’on réagit pareil = Conscience collective.
« Un acte est criminel quand il offense les états fort et définis de la conscience collective ».Durkheim
Quand quelqu’un commet un acte criminel ou révoltant (assassiner des enfants) il offense ces sentiments collectifs. Plus l’acte est révoltant plus la réaction collective est violente Face à unacte révoltant, la réaction est violente elle aussi : Expier la faute. Tout cela est archaïque. Faire disparaitre la tâche qui salit le groupe..Rejet du groupe de cet individu. Expulsé de la Cité.
Durkheim, il existe donc une conscience collective qui est partagée par tous les membres d’une même société. Les individus tentent donc à se comporter, à réagir de la même manière face aux éléments.Cette conscience nous est transmise lors du processus de sociabilisassions (éducation)
Conscience collective = « Ensemble des croyances et des sentiments communs à la moyenne des membres d’une même société et formant un système déterminé qui a sa vie propre ». Durkheim
Cette conscience collective à sa vie propre, elle n’existe que par les sentiments et les croyances présentes dans lesconsciences individuelles.
Chez Durkheim, cette conscience n’en n’est pas moins distincte au moins analytiquement des consciences.
« Une société n’est pas seulement un tas de sable où l’individu représenterais un grain » Napoléon
Une société produit quelque chose qui nous dépasse, transcende.
Ex : Une foule, ou une assemblée ne se conduit pas de la même manière comme des individus isolés un par un....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • genèse de la sociologie
  • Définition et genèse de la sociologie
  • La genèse da la sociologie
  • Sociologie
  • Sociologie
  • Sociologie
  • Sociologie
  • Sociologie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !