Suicide chez durkheim

Pages: 43 (10692 mots) Publié le: 15 décembre 2012
INTRODUCTION GENERALE A. Qu'est ce que la sociologie ? Les sociologues eux mêmes ne sont pas toujours d'accord entre eux pour définir leur discipline. Selon Raymond Aron « Le seul accord qui subsiste entre sociologues porte sur leurs difficultés à définir la sociologie. » La sociologie a fait son entrée à l'université à la fin du 19eme siècle. Selon David Emile Durkheim, le fondateur de l'écolefrançaise de sociologie, on peut envisager cette matière comme la science qui se consacre à l'étude des faits sociaux. Selon Auguste Comte, la sociologie est définie comme « l'étude scientifique de l'organisation des sociétés humaines. > Qu'est ce qui distingue alors le sociologue du psychologue, de l'économiste ou de l'historien ? Comme l'historien, le sociologue peut se pencher sur le passé afinde saisir le présent. Comme le psychologue, le sociologue s'intéresse aux représentations individuelles et collectives. Comme l'économiste, le sociologue s'intéresse à la façon dont les individus et groupes échangent des biens et services matériels et symboliques. > Quel est alors le territoire du sociologue ? Il se construit au contact des autres disciplines. Il n'élabore des théories qu'une foisétayées par un matériaux empirique (méthodes de démonstration : sondages...) susceptible de valider ses propositions à la différence du philosophe par exemple. Il doit se garder également de garder ses jugements de valeur (peut biaiser la scientificité des résultats) dans sa recherche. C'est à condition de respecter ces principes que la sociologie trouve sa place parmi les sciences humaines. B.Emergence de la sociologie au 19eme siècle La sociologie apparaît en tant que discipline scientifique au cours du 19eme siècle. Ce siècle est marqué en Europe par de profondes mutations. Les transformations politiques s'inscrivent dans le prolongement de la révolution française. Cette dernière, en proclamant l'égalité juridique entre citoyens, remet en question les fondements de l'ordre politique .Les transformations économiques et sociales liées à la révolution industrielle débutent en GB dès le 18eme siècle, elle se caractérise par le passage d'une société rurale à une urbaine. Le sociologue allemand Ferdinand Tönnies souligne en 1887 l'opposition entre 2 types d'organisations sociales : la communauté et la société. La communauté est dominée par les liens traditionnels et l'esprit degroupe. Elle s'appuie sur al famille et les solidarités locales. La société repose sur l'intérêt individuel, le calcul et les relations impersonnelles qui tendent à s'imposer au sein de la société industrielle. L'essor de l'industrie s'accompagne d'une industrialisation massive qui résulte principalement de l'exode rurale. Les principaux sociologues du 19eme siècle s'interrogent sur l'ampleur destransformations des société européennes qui se déroulent sous leurs yeux au moment de l'élaboration de leurs oeuvres. C. Auguste Comte (1798 – 1857) et le positivisme Selon ce dernier, le positivisme peut être appréhendé à partir de 2 règles élémentaires : observer les faits à l'écart de tout jugement de valeur ; énoncer des lois. Tout en récusant les analyses de type métaphysique, Comte jette lesbases d'une démarche scientifique dans les sciences de la société. La physique sociale qui devient par la suite sociologie, s'inscrit dans ce cadre. Elle est la science positive de l'unité humaine et sociale selon Comte. Elle se décompose en 2 sciences majeures : la dynamique sociale et la statique sociale. Pour le positivisme, toute connaissance ne saurait procéder que de l'observation et del'expérience. Comte énonce la loi des 3 états selon laquelle le développement de l'humanité passerait par 3 phases successives : - l'état théologique ou fictif dominé par le surnaturel et correspondant historiquement au Moyen

Age. - l'état métaphysique ou abstrait marqué par l'apparition de principes abstrait qui remplace les agents surnaturels et qui énonce une idée générale de l'homme. Cet état...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le suicide chez les jeunes
  • Durkheim : le suicide
  • Le suicide durkheim
  • Suicide durkheim
  • Durkheim le suicide
  • Le suicide de durkheim
  • Le suicide-durkheim
  • Le suicide durkheim

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !