Traité sur la tolerance : Commentaire

Pages: 6 (1356 mots) Publié le: 28 octobre 2014
I. Une conception pessimiste de l’Homme
 
A. L’Homme vu par Voltaire
 
Un lexique péjoratif
 
Dans ce texte, Voltaire a une conception très péjorative de l’Homme. En effet, on peut lire :
- « ...faibles créatures perdues dans l’immensité, et imperceptibles au reste de l’univers... » (l.2-3)
- « ...les erreurs attachées à notre nature... » (l.5)
- « ...nos débiles corps... » (l.8)
-« ...entre tous nos langages insuffisants, entre tous nos usages ridicules, entre toutes nos lois imparfaites, entre toutes nos opinions insensées, entre toutes nos conditions si disproportionnées à nos yeux... » (l.8-10)
- « ...les atomes appelés hommes... » (l.12)
- « ...des signaux de haine et de persécution... » (l.12)
Pour Voltaire, la nature humaine est loin d’être parfaite. On note cependantl’emploi de la première personne du pluriel (« nous », nos »...), ce qui implique que l’auteur se place parmi les hommes et ne cherche pas à voir ces êtres si imparfaits comme des étrangers. Ainsi, Voltaire se déprécie au même titre que le reste de l’humanité.
 
Opposition entre le Divin et l’homme
 
Comme vu précédemment, l’auteur à une vision péjorative de l’Homme, qu’il n’hésite pas àdéprécier. Cependant, on note aussi la mise en relation de la nature imparfaite de celui-ci avec la splendeur divine :
- « Ce n’est pas aux hommes que je m’adresse ; c’est à toi, Dieu de tous les êtres, de tous les mondes, de tous les temps... » (l.1) Dieu est donc qualifié d’omniscient.
- « S’il est permis à de faibles créatures [...], d’oser te demander quelque chose, à toi qui as tout donné, à toidont les décrets sont immuables comme éternels, daigne regarder en pitié les erreurs attachées à notre nature... » (l.2-5) « oser » et « daigne » définis une idée d’infériorité de la part des hommes face à Dieu.
- « ...entre toutes nos conditions si disproportionnées à nos yeux, et si égales devant toi... » (l.11) Nouvelle dépréciation.
- « ...car tu sais qu’il n’y a dans ces vanités ni de quoienvier, ni de quoi s’enorgueillir. » (l.21) Dieu possède tout.
Ainsi, Voltaire considère la nature humaine (dont il fait parti), comme profondément imparfaite et va jusqu’à la comparer à l’idée de l’être suprême (et donc selon lui, parfait).
 
B.  La dimension polémique de ce message
 
Un plaidoyer pour la tolérance
 
- « ...nous nous aidions mutuellement à supporter une vie pénible etpassagère... » (l.7)
« Supporter » du latin « tolerate » qui rappel la tolérance ; « mutuellement » traduit l’idée de solidarité.
- « ...Dieu de tous les êtres, de tous les mondes... » (l.1) Dieu est universel, il n’y a donc pas lieu d’avoir des discordes à ce sujet.
- « ...ceux qui [...] supportent ceux qui... » Voltaire montre son désir tolérance.
- « ...que ceux qui  [...] ne détestent pas ceuxqui... » (l.15), « ne nous déchirons pas les uns les autres dans le sein de la paix... » (l.25) On note un désir de la part de l’auteur : celui qu’une paix durable s’installe.
- « ...employons l’instant de notre existence à bénir également en mille langages divers, depuis Siam jusqu’à la Californie... » (l.24) Souhait d’une tolérance ethnique et religieuse.
 
Un texte polémique
 
- Voltaires’implique comme nous pouvons le noter par la présence de la première personne du singulier (« je », « me »). Il endosse le rôle de narrateur interne.
- De plus, le lexique péjoratif analysé plus haut est complété par une touche ironique (« ...un certain métal... » (l.19), « ...ceux qui allument des cierges en plein midi... » (l.13)...etc.
- La progression de Voltaire est visible par lastructure du texte. On note en effet la présence de deux §. Dans le premier, il blâme l’humanité et expose son vœu de tolérance tandis que dans le second, il résume le souhait déjà exposée dans le premier §: « Puissent tous les hommes se souvenir qu’ils sont frères ! » (l.22)
- De plus le texte, qui se compose principalement de phrases longues, est rythmé par la présence de « ; » et de « , »....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire traité sur la tolèrance, voltaire
  • Commentaire traité de la tolerance lumière
  • Commentaire " traite sur la tolérance" voltaire
  • Commentaire de français sur le traité de la tolérance de voltaire
  • Commentaire littéraire, traité sur la tolérance par voltaire
  • Commentaire de texte voltaire traité sur la tolérance
  • Commentaire composé: "Traité sur la tolérance" Voltaire
  • Commentaire traité su la tolérance chapitre 22

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !