Zaza

355 mots 2 pages
Le classicisme est un mouvement littéraire qui se développa en France, et plus largement en Europe, dans la deuxième moitié du XVIIe siècle, voire plus précisément aux années 1660-1680 et s'étend jusqu'au siècle suivant.

Il désigne un ensemble de valeurs et de critères qui définissent un idéal s'incarnant dans l’« honnête homme » et qui développent une esthétique fondée sur l'idéal de perfection. Il prend pour référence les œuvres de l’antiquité grecques et latines.
Le terme de classicisme est utilisé pour la première fois par Stendhal en 1817 pour désigner les œuvres qui prennent pour modèle l'art antique par opposition aux œuvres romantiques.

Le registre du classicisme respecte plusieurs règles :

- l’écriture est fondée sur la raison , Molière fait dire à Philinte dans Le Misanthrope: « La parfaite raison fuit toute extrémité ». Ainsi, les Classiques condamnent toute forme d'excès.

- l’atteinte d’un idéal de perfection tout en restant naturel et véritable. La prédominance du naturel ne peut être séparée d'un idéal de clarté qui exige, à la fois, une pensée suffisamment limpide pour être totalement communicable, et un langage suffisamment précis pour communiquer cette pensée. À ce propos, Boileau écrit: « Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement ».

- les règles de la vraisemblance et de la bienséance : La vraisemblance correspond à ce qui peut paraître vrai. L'objectif n'est pas de représenter la vérité mais de respecter les cadres de ce que le public de l'époque considère comme possible. Boileau a pu dire dans son Art poétique que « le vrai peut quelquefois n'être pas vraisemblable ».

La Querelle des Anciens et des Modernes, vers 1680, souligne la rupture entre les tenants de l'art classique, qui préconisent l'imitation des écrivains de l'Antiquité, et les Modernes qui pensent qu'il faut, au contraire, innover, trouver des solutions qui correspondent à l'esprit de l'époque
Cependant, l'idéal classique survit au XVIIIe siècle

en relation

  • zaza
    919 mots | 4 pages
  • Zaza
    7989 mots | 32 pages
  • Zaza
    300 mots | 2 pages
  • Zaza
    15140 mots | 61 pages
  • Zaza
    333 mots | 2 pages
  • Zaza
    2863 mots | 12 pages
  • Zaza
    400 mots | 2 pages
  • Zaza
    1487 mots | 6 pages
  • faty zaza
    17108 mots | 69 pages
  • Résumé de l'oeuvre "mémoires d'une jeune fille rangée" de simone de beauvoir
    8682 mots | 35 pages