Zezezezeze

2351 mots 10 pages
rtyrtyrtyrtyrtyrty

1.

À travers ses collectivités ultra-marines, la France possède également des frontières terrestres avec le Brésil et le Suriname, ainsi qu’avec les Pays-Bas via la partie française de Saint-Martin.

La superficie de la France est de 670 922 km² soit environ un hectare par habitant, ou 547 030 sans comptabiliser l’outre-mer[7]. Elle est le 41e plus grand État du monde par sa surface terrestre[7] et le deuxième par sa zone économique exclusive[8]. Elle est en outre le troisième plus grand pays d’Europe, après la Russie et l’Ukraine, deuxième si on inclut les départements ultra-marins, et le plus grand de l’Union européenne[7]. Son territoire métropolitain continental s’étend sur environ 1 000 km du nord au sud et d’est en ouest. L’étendue de son littoral, outre-mer inclus, est de 8 245 km[9].

1 Géologie, topographie et hydrographie[modifier]

Articles détaillés : Géologie de la France et Relief de la France.

Le territoire métropolitain de la France offre une grande variété d’ensembles topographiques et de paysages naturels[b 1]. De larges parties du territoire actuel de la France ont été soulevées lors de plusieurs épisodes tectoniques, notamment la surrection hercynienne à l’ère paléozoïque qui est à l’origine des massifs armoricain, central, morvandeau, vosgien, ardennais et corse[b 2]. Les massifs alpin, pyrénéen et jurassien sont eux beaucoup plus jeunes, et possèdent des formes moins érodées[b 2] — les Alpes culminent à 4 810 mètres d’altitude au Mont Blanc[10]. Bien que 60 % des communes soient classées comme présentant des risques sismiques, ces risques restent modérés[11].

Ces massifs délimitent plusieurs bassins sédimentaires, notamment le bassin aquitain au sud-ouest et le bassin parisien au nord[b 2] — ce dernier comprend plusieurs régions au sol particulièrement fertile, notamment les plateaux limoneux de la Beauce et de la Brie[b 3]. En outre, diverses voies de passage naturelles, telles que la vallée du Rhône, permettent

en relation