L'alliande de l'agrement

Pages: 7 (1713 mots) Publié le: 12 janvier 2012
L’ALLIANCE DE L’AGREMENT ET DE LA VALEUR MORALISATRICE CHEZ J.DE LAFONTAINE

La morale (du latin moralitas, « façon, caractère, comportement approprié ») désigne l'ensemble des règles ou préceptes relatifs à la conduite, c'est-à-dire à l'action humain. Ces règles reposent sur la distinction entre des valeurs fondamentales : le juste et l'injuste, ou plus simplement le bien et le mal. C'estd'après ces valeurs que la morale fixe des principes d'action, qu'on appelle les devoirs de l'être humain, vis-à-vis de lui-même ou des autres individus, et qui définissent ce qu'il faut faire et comment agir.

La morale peut renvoyer à l'ensemble des règles de conduite diffuses dans une société et exprimant ses valeurs (politesse, courtoisie, civisme), ou encore à des préceptes énoncésexplicitement par une religion ou une doctrine (morale religieuse, philosophie morale, éthique).

Les règles morales peuvent être vues comme de simples habitudes qui ont fini par s'imposer à un groupe social (mœurs, coutumes), c'est-à-dire des façons d'agir culturelles, acquises, apprises et intégrées par les agents (consciemment ou non), et variables selon les communautés et les époques (relatives) ; maiselles sont parfois définies, à l'inverse, comme des règles universelles, indépendantes du lieu et de l'époque, et établies par la raison humaine ou exigées par une certaine représentation de l'être humain en général (universalisme, droits de l'homme).

Les règles morales peuvent se diviser en deux groupes : d'une part, les maximes de la morale personnelle (individuelle), et d'autre part lescodes de conduite (ou systèmes de principes) partagés au sein d'une communauté culturelle, religieuse ou civile (collectifs).

Selon l'approche philosophique, le critère définissant une conduite morale (ou ce que signifie « bien agir ») ne sera pas le même. En effet, la valeur morale d'une action (le fait qu'elle soit bonne ou mauvaise) peut être définie soit d'après ses conséquences(conséquentialisme, utilitarisme, pragmatisme), c'est-à-dire selon les effets engendrés par cette action, soit d'après sa conformité à des valeurs (déontologie, intuitionnisme), c'est-à-dire selon les intentions ou motivations qui la commandent (indépendamment des conséquences).

Les Fables choisies, mises en vers par M. de La Fontaine (ou plus simplement Les Fables) est une œuvre de Jean de LaFontaine écrite entre 1668 et1678. Il s’agit d’un recueil de 243 fables écrites en vers, la plupart mettant en scène des animaux anthropomorphes et contenant une morale au début ou à la fin.

L'écriture moraliste se caractérise par le choix d'une forme discontinue,  le choix de fables par La Fontaine . Le choix de la forme discontinue, soit en privilégiant le désordre, soit en valorisant la brièveté de lanotation rend compte et atteste de l'infinie diversité des comportements humains et de la complexité d'un réel désormais sans cohérence ni signification assurée.

LES FABLES SELON LAFONTAINE

La fable n’étant pas un genre reconnu ni codifié, elle laisse une grande liberté. Mais elle implique certaines contraintes qu'évite le conte : elle est en effet soumise à un impératif didactique, et àdes exigences de brièveté. Il faut donc concilier charme, gaieté, morale, rapidité avec la volonté de La Fontaine d’enrichir le genre.

La Fontaine donne la prépondérance à la narration : il bouleverse ainsi l’ordre habituel. Il va même jusqu’à fondre le récit et la leçon en une même narration.
La fable a un but didactique, elle doit se terminer par une morale, énoncé déductif et didactique.On va du cas particulier à la maxime générale, de la fiction à la vérité universelle qui provient souvent du fonds commun des proverbes populaires.
Ce principe qui date d’Esope est parfois repris ouvertement par La Fontaine. Il passe ainsi du singulier au général en utilisant :
- des blancs typographiques
- des passage au présent de vérité générale
- des tournures à l’impératif ou à...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L’agrément des associations de protection de l’environnement : nature, portée, procédure

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !