L'imagination dépend elle de la mémoire?

1373 mots 6 pages
L’imagination dépend elle de la mémoire ?

On a l’habitude de penser que l’imagination découle directement de la mémoire comme la représentation d’un souvenir, d’une image. Ainsi du latin imago, l’imagination est alors la faculté de produire des images, voire même de les reproduire. Imagination et mémoire qui est l’évocation mentale d’expériences antérieures ont alors une dualité, celle de produire des images mentales. Mais les choses ne sont pas si simples, en effet on se rend compte que l’imagination est une faculté de l’esprit à part entière, elle intervient dans toutes les facettes de la vie. Baudelaire la qualifie même de « reine des facultés » tant elle est importante et l’imagination n’est pas une simple mémoire des choses qui ne se contrôle pas. Dans ces conditions on peut se demander si l’imagination n’est vraiment que dépendante de la mémoire comme on pourrait le croire, ou si elle est belle est bien une faculté, un sens qui agit de lui-même et qui peut être influencé par d’autres choses que la mémoire. Il s’agira donc dans une première partie de voir en quoi l’imagination est le produit de la mémoire. Puis dans une deuxième partie nous étudierons les côtés de l’imagination sans rapports direct avec la faculté de se souvenir. Et enfin nous montrerons dans une dernière partie qu’en réalité l’imagination dépend de nombreuses facultés.

L’imagination est la représentation psychique d’images. Ainsi les images sont re-présentées c'est-à-dire présentées à nouveau. Ce terme montre bien que l’imagination fait appel à la mémoire pour se représenter des expériences passées. L’imagination et la mémoire se confonde alors par leur capacité à représenter ce qui est absent. L’esprit crée grâce à la faculté imaginative des images empruntées à la faculté de mémoire. Mais cette imagination est passive, les images qui nous viennent à la tête ne sont que les représentations déformées de la mémoire. Descartes montre bien que l’imagination n’est que le

en relation

  • Exposé sur le rêve
    4077 mots | 17 pages
  • Hume - commentaire sur l'enquête de l'entendement humain
    8546 mots | 35 pages
  • Lla reine des faculte
    1155 mots | 5 pages
  • Dissert
    440 mots | 2 pages
  • L'adaptation cinématographique
    634 mots | 3 pages
  • Consommation et croissance économique
    555 mots | 3 pages
  • Philosophie
    8267 mots | 34 pages
  • Philosophie désir et bonheur
    8182 mots | 33 pages
  • Proust
    1925 mots | 8 pages
  • Les secrets du visage
    3426 mots | 14 pages