L'organisation scientifique du travaille

1318 mots 6 pages
Les classiques du management et de l’organisation
Frederick Winslow Taylor
Biographie en résumé
Ingénieur américain (1856-1915), pionnier de l'organisation scientifique du travail. Selon un de ses plus récents biographes, Robert Kanigel, «il fut pour les syndicats d'ouvriers, un meneur d'esclaves; pour les patrons, il n'était qu'un excentrique qui doublait les salaires en dirigeant leurs usines un chronomètre à la main; à ses propres yeux, il était un visionnaire incompris qui, sous l'étendard de la science, entendait apporter la prospérité à tous et abolir les vielles querelles de classes sociales.» Trois points de vue résumant bien les opinions antagonistes qui circulent à propos de celui qui fut, selon le guru du management Peter Drucker, un des trois grands pionniers du monde moderne, aux côtés de Freud et Darwin.
Vie et oeuvre
Frederic Winslow Taylor ne fut pas le premier à découper le travail en morceaux ou à évaluer ce que représente une «juste journée de travail»: déjà au Moyen Âge, les artistes, organisés en corporations et en ateliers hautement hiérarchisés, peignaient la fresque à la giornata, en délimitant la surface qu'ils pouvaient raisonnablement couvrir en une journée. Il ne fut pas non plus le premier à observer et à évaluer le travail en usine. L'ingénieur militaire Vauban soutenait déjà à la fin du XVIIe siècle qu'il fallait 48 jours pour mener un siège, ce qui suppose un savant découpage quotidien des opérations des troupes. Adam Smith avait déjà écrit en faveur de la «parcellisation du travail». Mais Taylor fut le premier à comprendre qu'il fallait non pas s'intéresser au temps que prenait l'exécution une tâche, mais au temps que devrait prendre cette tâche. Et pour répondre à cette question, il fallait revoir de fond en comble, calepin, règle à calculer et chronomètre en main, l'organisation du travail. Il fallait réduire le travail en parcelles, revoir les processus et les outils, traquer jusque dans le moindre détail le geste et le

en relation

  • L'organisation scientifique du travail
    660 mots | 3 pages
  • L'organisation scientifique du travail
    816 mots | 4 pages
  • L'organisation scientifique du travail
    285 mots | 2 pages
  • L'organisation scientifique du travail
    602 mots | 3 pages
  • Taylor et l’organisation scientifique du travail
    2131 mots | 9 pages
  • Taylor et l’organisation scientifique du travail
    694 mots | 3 pages
  • L'organisation scientifique du travail (o.s.t)
    3563 mots | 15 pages
  • L école scientifique
    3392 mots | 14 pages
  • Gestion de la relation client
    2307 mots | 10 pages
  • Agolinaa
    380 mots | 2 pages