L'enseignement secondaire en France

850 mots 4 pages
La Constitution française précise que « l’organisation de l’enseignement public obligatoire gratuit et laïque à tous les degrés est un devoir de l’État ». Le système d’enseignement français est fondé sur de grands principes inspirés de la Révolution de 1789. Ces grands principes sont la gratuité, la liberté de l’enseignement, la neutralité des programmes et contenus d’enseignement, la laïcité, bien sur depuis la loi de Jules Ferry du 28 mars 1882, et finalement l’obligation de la scolarité.
La scolarité à l’école maternelle, puis à l’école élémentaire et au collège, doit permettre aux élèves d’acquérir un socle commun de connaissances et de compétences. La définition du socle prend appui sur la recommandation du Parlement européen et du Conseil de l’Union européenne en matière de « compétences clés pour l’éducation et l’apprentissage tout au long de la vie ». Ce texte présente l’ensemble des valeurs, des savoirs, des langages et des pratiques dont la maîtrise permet à chacun d’accomplir avec succès sa scolarité, de poursuivre sa formation, de construire son avenir personnel et professionnel, ainsi que de contribuer à réussir sa vie en société. Il définit ce que chaque élève doit connaître en fin de scolarité obligatoire.
Le socle commun s’organise en sept compétences : la maîtrise de la langue française, la pratique d’une langue vivante étrangère, les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique, la maîtrise des techniques usuelles de l’information et de la communication, la culture humaniste, les compétences sociales et civiques, l’autonomie et l’initiative.
Le collège est un établissement de niveau secondaire qui accueille sans examen tous les élèves à l’issue de l’école élémentaire, à partir de onze ans. L’objectif premier est de permettre à tous d’atteindre la maîtrise du socle commun de connaissances et de compétences. Il prépare également les élèves à la poursuite de leur scolarité dans la voie générale,

en relation

  • Classiques et modernes dans l'enseignement en france au xix siècle
    3042 mots | 13 pages
  • Histoire du système éducatif
    1719 mots | 7 pages
  • histoire
    12177 mots | 49 pages
  • Guizot
    2448 mots | 10 pages
  • Liberté
    4314 mots | 18 pages
  • la démocratisation de l'école
    4792 mots | 20 pages
  • La situation de la didactique du français en chine
    2965 mots | 12 pages
  • ntic
    5746 mots | 23 pages
  • L'enseignement en France depuis 1936
    9687 mots | 39 pages
  • Sociologie de l'education
    2935 mots | 12 pages