Brooklyn Follies

par

Un livre sur les thématiques d’actualité

Si Nathan Glass est revenu à Brooklyn pour mourir comme nous l’avons précédemment dit, il avait en tête un plan bien précis pour tuer le temps. En effet, il avait en tête d’écrire un livre qui parlerait non seulement de sa propre vie, mais également, de celle de ses contemporains : « J’avais l’intention d’y noter dans un langage aussi simple et clair que possible toutes les gaffes, tous les lapsus, tous les embarras, toutes les stupidités, toutes les faiblesses et toutes les actions ineptes que j’avais commis durant ma carrière longue et accidentée. [...] je rapporterais les folies de mes frères humains à travers les âges, des civilisations disparues d’autrefois aux premiers mois du XXIe siècle ». Mais ce projet du narrateur, on se rend compte que Paul Auster y a entièrement donné corps dans l’ouvrage, car il y aborde des questions qui à l’époque étaient d’actualité pour les américains. Les folies humaines qu’il rapporte ont trait notamment à l’homophobie, et la violence conjugale. Des situations qui font non seulement partie du vécu de ses personnages, mais de façon plus large, de celui des américains avant les terribles attentats du 11 septembre. En cela, il est parvenu à transposer dans son livre, les éléments réels, ce qui prouve à quel point l’ouvrage est un cliché de l’actualité américaine.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Un livre sur les thématiques d’actualité >

Dissertation à propos de Brooklyn Follies