Chaque homme dans sa nuit

par

Résumé

Julien Green de son vrai nom Julian Hartridge Green est né en Septembre 1900 de parents américain et décédé en Août 1998, il est écrivain américain mais de langue française. Après le décès de sa mère qui était une femme très croyante, il décide de se convertir au Catholicisme et à l’âge de 17 ans il entre à la Croix Rouge Américaine puis dans l’armée française durant la Première guerre mondiale en tant que sous lieutenant. Après la démobilisation, Green se rend pour la première fois en Amérique en 1919 ou il étudie pendant trois ans dans une université en Virginie. C’est là qu’il rédige sa première œuvre avant de revenir en France où sa carrière d’écrivain fit un bond incroyable fait qui le constitue comme l’un des auteurs majeurs du début du 20ème siècle dans le milieu littéraire. La plupart de ses récits parlent de religion et de l’hypocrisie qu’il peut régner au sein de l’église, il se considère comme un « sudiste » tenant cela de sa mère qui était la fille de la haute bourgeoisie du Sud. Julien Green a été rendu célèbre par ses romans en France mais aussi avec son journal publié en une vingtaine de tomes couvrant les années 1919 à 1998. Celle-ci parle de sa vie religieuse et littéraire en employant le passé simple ; c’est un style bien personnel que propose l’auteur car la plupart des écrivains ont abandonné très vite. Il démissionna de l’Académie Française d’où il avait été élu comme non français en 1971 prenant ainsi la place de François Mauriac. La totalité des œuvres de Green se rapprochent souvent de la...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de Chaque homme dans sa nuit