Clarté

par

Une réflexion sociale

A travers le héros, l’auteur apporte sa vision de la guerre et de la société. Ce roman a une portée sociale. Barbusse s’y interroge sur les éléments déclencheurs de guerre. Il démontre rapidement que les peuples, bien que présentés parfois comme d’éternels rivaux ou ennemis, ne peuvent pas réellement se détester de manière naturelle, cela n’est pas de l’essence de l’homme. Si les guerres ont lieu, et que ces hommes se massacrent dans une telle haine, c’est que la société, les hommes politiques, les décideurs militaires ont décidé de leur inculquer ces valeurs. En effet, les soldats des deux côtés du front ne se connaissent pas et vivant dans des pays frontaliers ils auraient tout intérêt à échanger et se rencontrer plutôt que de se combattre. Barbusse écrit ainsi : « La guerre (...) recommencera tant qu’elle pourra être décidée par d’autres que ceux qui la font ; par d’autres que les sombres foules qui animent les baïonnettes après les avoir forgées. » Les décisions sont ainsi prises par les hommes politiques, les banques, les fabricants d’armes et les grandes firmes industrielles, créant et invoquant de fausses raisons qui ne sont que des prétextes pour faire la guerre. Les réflexions de l’auteur sont profondément humaines et pacifistes, bien que peu optimistes quant à la paix, car la guerre guette tant que le monde sera régi par l’argent et le profit.

 

Manifeste pour la paix et pour un monde plus juste, ouvrage à portée politique, l’œuvre de Barbusse prône la création d’un monde nouveau. L’auteur fustige la...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Une réflexion sociale >

Dissertation à propos de Clarté