Claude Gueux

par

Claude Gueux

La nouvelle de VictorHugo lui a été inspirée par des faits réels. Claude Gueux est en effet unvéritable condamné à mort dont l’auteur raconte la descente aux enfers. Deuxans avant la parution du livre, le Claude Gueux historique a été condamné à lapeine capitale pour avoir tué le sieur Delacelle, patron des ateliers de la maisoncentrale de Clairvaux.

Accusé de meurtre, leClaude Gueux romanesque est un personnage aux facettes multiples, propre àdéconcerter le lecteur. En effet, il est présenté à la fois comme émouvant,instable et capable du pire. La cruauté dont peut faire preuve le personnageest relatée de manière relativement neutre, et devient ainsi coutumière au lecteur,qui n’en est plus touché. Il apparaît important pour l’auteur qu’un lien s’établisseentre son lectorat et le personnage, puisque c’est à travers lui et sonparcours que seront convoyés les idées et les blâmes d’Hugo. Claude Gueux doitdonc acquérir une certaine crédibilité, et ainsi, en montrant la barbarie dontil est capable, l’auteur évite à son personnage la mièvrerie, et il ne devientpas si facile à innocenter tout à fait. Il est « capable, habile, intelligent, fort mal traité par l’éducation,fort bien traité par la nature, ne sachant pas lire mais sachant penser ».C’est une « belle tête avec quelquechose d’impérieux dans toute sa personne, ayant un ascendant singulier sur tousses compagnons, devenu l’âme, la loi, l’ordre de l’atelier. » Il adonc toutes les qualités qui font l’homme influent : la force, lapersuasion, la conviction, mais également l’éloquence et l’intelligence, bref,Claude Gueux est loin d’être un héros dont on a pitié, mais un redoutable fauvepris au piège. Parallèlement, il fait preuve d’un grand sens de l’honneur etd’un tempérament noble, en agissant avec dignité et en ne fourvoyant pas sesvaleurs. Il représente de façon universelle le peuple digne et droit, sasouffrance, et l’expose de manière exacerbée aux yeux du lecteur.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Claude Gueux >