Corps et âme

par

Claude Rawlings

Claude Rawlings est un enfant de six ans au début du récit. C’est un jeune garçon aux cheveux et aux yeux noirs. Selon Frank Conroy il a « l’air d’être italien », il est petit et de santé fragile. Il vit dans le New-York des années 40, dans un appartement de deux pièces situé où sous-sol, pauvre et sale, où il est enfermé toute la journée, délaissé par sa mère Emma qui part travailler. « (…) il sentit ses propres larmes couler, parce qu'il était absolument seul, entièrement à part, et qu'il savait que rien ne pourrait jamais changer cela ». Ce manque d’affection fait que l’enfant rejette sa mère en utilisant, de manière péjorative, le pronom «elle », à la place de « maman ». D’ailleurs, il se fait une opinion de sa mère en pensant que « cette géante saugrenue n'était pas aussi simple qu’elle voulait manifestement le […] faire croire. »

 Différent des autres enfants de son âge, Claude ne va pas à l’école et n’a pas d’amis avec lesquels il puisse jouer. L’enfermement fait de lui un enfant retiré et solitaire. Replié sur lui-même, il fait tout de même preuve de patience dès le début de l’histoire : « Sa première vision sur l'extérieur était le soupirail en forme d'éventail de l'appartement en sous-sol. Il grimpait sur la table et passait des heures à examiner à travers les barreaux le va-et-vient des passants sur le trottoir, son âme d'enfant captivée par la contemplation des rythmes et des cadences toujours différents, des jambes et des pieds qui traversaient son champ de vision ».

            Ce qui va changer sa vie jusque-là monotone, c’est un vieil instrument de musique que le protagoniste va trouver par hasard et dont les notes de musique vont dévoiler le génie enfoui jusque-là au plus profond de son être. Désormais, l’évolution de ce personnage vers la gloire est fascinante à mesure que l’on avance dans le récit. C’est un enfant qui sort de sa coquille pour enfin découvrir le monde extérieur en faisant de nombreuses rencontres, tout en développant son don pour la musique. Il sera formé par plusieurs professeurs de musique, éblouis par son talent artistique et s’entraînera sur son piano, offert par des amis musiciens. Il travaillera sans relâche et connaîtra difficultés et déprime avant d’atteindre le sommet : les salons des puissants où il découvrira amitié et amour avec Catherine Marsh.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Claude Rawlings >