Corps et âme

par

Emma Rawlings

Il s’agit de la mère de Claude, peu aimante et toujours absente. L’auteur fait d’elle un portrait caricatural : elle est à la fois grande de taille (1.80m) et pèse environ 135 kg, et consomme beaucoup d’alcool. D’origine irlandaise, Emma travaille comme chauffeur de taxi, après avoir été danseuse de music-hall. Tout ce que nous savons sur Henri Rawlings, son mari et père de Claude, c’est que son mariage avec Emma, qui a eu lieu pendant la guerre, n’a duré que deux jours. Emma évite d’étaler la vie de cet homme mystérieux à Claude.

            Emma est une femme psychologiquement fragile, qui s’emporte souvent et peut facilement sombrer dans la dépression. Elle reflète parfaitement l’image d’une mère négligente, qui ne se soucie guère de l’éducation et du bien-être de son enfant. Avant de se rendre au travail, au lieu de l’emmener à l’école comme tout autre enfant de son âge, elle l’enferme dans son minuscule appartement New-Yorkais de deux pièces qui se trouve au sous-sol. Elle n’a pas l’air de réaliser que ni l’emprisonnement, ni l’endroit ne sont propices à l’épanouissement d’un enfant. Il est donc tout à fait normal que la relation mère/fils se dégrade.

            Malgré tout, Emma va changer lorsqu’elle verra en son fils un futur grand artiste, et qui plus est dans la musique, comme elle et son père par le passé. Elle changera aussi grâce à Al Johnson qu’elle rencontrera plus tard et qui lui permettra d’avoir une vie bien plus paisible.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Emma Rawlings >

Dissertation à propos de Corps et âme