Correspondance avec Élisabeth et autres lettres

par

DESCARTES, un philosophe estimé

S’il est bien une chose qui ne manque pas de surprendre à la lecture de « Correspondance avec Elisabeth et autres lettres », c’est bien la qualité des correspondants avec lesquels échange DESCARTES. Outre la princesse Elisabeth de Bohème, il est possible de retrouver notamment le médecin Regius,  la Reine Christine de Suède, et Chanut, l’Ambassadeur de France en Suède. Il ressort de cette énumération que DESCARTES correspondait avec des personnes triées sur le volet et provenant de la classe bourgeoise. On peut logiquement se demander pourquoi ces éminentes personnalités s’intéressaient à un philosophe. Et la réponse à cette question n’est pas dénuée de logique, car le père de DESCARTES était membre du parlement de Rennes. A cela, il convient d’ajouter que DESCARTES n’a pas été long à se faire un nom du fait des multiples théories dont il a été l’auteur. Dans ses lettres, notamment celles échangées avec Elisabeth, sa connaissance des bonnes manières et le respect qu’il a pour ses interlocuteurs transparait : « La faveur dont Votre Altesse m'a honoré en me faisant recevoir ses commandements par écrit, est plus grande que je n'eusse jamais osé espérer ; et elle soulage mieux mes défauts que celle que j'avais souhaitée avec passion, qui était de les recevoir de bouche, si j'eusse pu être admis à l'honneur de vous faire la révérence, et de vous offrir mes très humbles services, lorsque j'étais dernièrement à La Haye ».

Inscrivez-vous pour continuer à lire DESCARTES, un philosophe estimé >

Dissertation à propos de Correspondance avec Élisabeth et autres lettres