Crime et châtiment

par

Sonia

Sonia est une jeune fille russe dont le père fonctionnaire est devenu ivrogne après la perte de son emploi. Sonia est une fille réservée. Elle est mince avec un regard doux. Elle n’est pas d’une grande beauté mais est d’une grande générosité d’âme.

La perte du travail du père a plongé sa famille dans la misère. Sa belle-mère, ses sœurs et elle n’ont pas de quoi manger ni de quoi se vêtir correctement. La situation de la famille est telle que Sonia craint que ses petites sœurs ne meurent de faim ou pire qu’elles ne soient contraintes de se prostituer pour manger. Sonia va donc sacrifier sa vertu afin de subvenir au besoin de sa famille. Elle va se prostituer et subir l’opprobre. Cette déchéance n’entame cependant pas sa foi en l’humanité ni sa bonté d’âme. C’est à elle que Raskolnikov confiera son crime. Elle l’encouragera à se dénoncer et à accepter la souffrance pour obtenir sa rédemption. A la fin du roman, Sonia accompagnera Raskolnikov au bagne.
On sait Dostoïevski très lié à la morale chrétienne. Le personnage de Sonia est comme une projection du Christ : après avoir donné son corps pour sa famille, elle dévouera son âme pour sauver Raskolnikov.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Sonia >