Deux amis

par

Monsieur Morissot

Aucune description physique n’est faite de monsieur Morissot. Il est présenté comme une personne plutôt casanière, peu bavarde, qui exerce le métier d’horloger : « M. Morissot, horloger de son état et pantouflard par occasion []. »

M. Morissot aime passer des dimanches entiers à pêcher sur l’île Marante, arrivant le matin et repartant la nuit. C’est là-bas qu’il rencontre à l’occasion M. Sauvage avec qui il entretient de bons liens : « ils s’étaient pris d’amitié l’un pour l’autre ». Il semble aimer l’alcool puisque c’est lui qui propose « une seconde verte » – c’est-à-dire un autre verre d’absinthe – à son ami. C’est lui que l’officier allemand prend à part en lui proposant de trahir son compagnon, mais Morissot ne dira pas un mot, se condamnant à mort par la même occasion.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Monsieur Morissot >