Deux amis

par

Résumé

Nous sommes en 1871, le printemps réchauffe doucement Paris. La ville est morne et triste, la population est affamée car la capitale est assiégée par les Prussiens. L'empire de Napoléon III a déclaré la guerre à la Prusse et la République qui a succédé à l'Empire le 4 septembre 1870 a poursuivi cette guerre désastreuse. La vie de la capitale est rythmée par le tonnerre des batteries d'artillerie du Mont Valérien, il n'y a plus rien de convenable à manger, personne ne rentre dans la ville ni n’en sort.

C'est en ces douloureuses circonstances que monsieur Morissot se promène tristement sur les boulevards. C'est un modeste horloger, tranquille et sans histoires, qui mène une vie tout ce qu'il y a de paisible. Il n'a qu'une passion : la pêche à la ligne, mais une passion brûlante qui frise le fanatisme. Autrefois, quand la paix régnait, il quittait Paris chaque dimanche, prenait le chemin de fer jusqu'aux abords d'Argenteuil, et là, il trempait le fil toute la journée. Mais il est bien triste maintenant, puisque toute sortie est interdite. Et il est ravi de croiser la route de son ami monsieur Sauvage, lui aussi un paisible petit commerçant, un mercier qui est aussi un pêcheur enragé. Ils se sont connus sur les rives de la Seine et aiment à partager chaque dimanche la quiétude de la campagne. Ils passent des heures en silence à regarder le bouchon flotter et à sentir les rayons du soleil réchauffer leur dos. C'est pour eux le plus exquis bonheur.

Ils décident de faire...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de Deux amis