Du côté de chez Swann

par

Charles Swann

Il est présenté comme l’un des voisins du narrateur dans « Combray ». C’est autour de lui que s’articule la seconde partie intitulée « Un amour de Swann ». C’est un coureur de jupons qui ne fréquente pas les femmes à cause de leurs attraits ; il les compare à des peintures afin de les rendre plus attrayantes à ses yeux. C’est cette tendance à l’idéalisation qui le fait tomber amoureux d’Odette et rester aux côtés de cette dernière, bien qu’elle ne lui plaise pas réellement et qu’elle n’appartienne pas aux mêmes cercles sociaux que lui.

Il est décrit comme un homme roux aux yeux verts faisant partie de la haute bourgeoisie. Élégant et charmant aux yeux de tous, il est, en outre, un grand amateur d’art. C’est une sorte de célébrité sur la scène sociale parisienne, comptant au nombre de ses amis le prince de Galles et d’influents personnages de l’aristocratie française.  

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Charles Swann >