Escadrille 80

par

Roald Dahl

Le personnage principal est Roald Dahl,l’auteur, qui après de longues années passées dans un pensionnat en Angleterrese trouve confronté à la réalité de la guerre.

Pilote de chasse n’est pas la profession qu’il achoisi à sa sortie du collège : le jeune Gallois est tout d’abord embauchépar une compagnie pétrolière, la célèbre Shell. À l’âge de vingt ans, sapremière mission lui donne l’opportunité de voyager jusqu’à l’actuelleTanzanie, qui est encore à l’époque une colonie de la Grande-Bretagne,Tanganyika.

Cette mission, qui lui permet de découvrir unautre pays, le marque profondément et il reste encore fasciné par les paysageset les étrangetés, comme les nouvelles espèces animales, qu’il découvre enAfrique. Cependant, Roald Dahl ressent toujours un amour profond pour sapatrie, une fidélité qui le pousse à rejoindre la Royal Air Force lorsque laguerre, qu’il pressentait imminente, finit par éclater. Le personnage principalreprésente alors les sentiments mêlés de crainte, de patriotisme et d’honneurde servir son pays que ressent toute une génération de jeunes gens.

L’auteur communique essentiellement par lettreset par souvenirs avec le lecteur. Ces missives sont envoyées à sa mère, suivantainsi la coutume adoptée dans Moi, Boy, etc’est par ce biais que le lecteur a connaissance des sentiments de l’auteur. Oncomprend alors que Roald Dahl ne fait pas la guerre par haine de l’ennemi etpar esprit de vengeance, mais uniquement dans un but de défense de sa nationqui lui est chère. Il s’engage dans l’armée davantage par amour de son pays quepar désir de faire du mal à l’autre, et il met du temps avant de prendre consciencedu génocide que les nazis sont en train de perpétrer en Europe. On perçoitalors de façon modeste, sans que l’auteur ait cherché à dresser un portraitélogieux de lui-même, toute la naïveté et la candeur qui subsistent en lui, etla pureté des intentions qui le conduisent à s’engager dans l’armée de l’airbritannique.

Ce voyage est également l’occasion d’unapprentissage pour le personnage principal, qui en sortira à jamais changé.Lorsqu’il est réformé de ses fonctions par son général, il se mettra à écrireafin de coucher sur le papier ses souvenirs, mais également bon nombre denouvelles et de romans. Ainsi, on peut imaginer que la guerre et lamultiplicité des situations auxquelles il a dû faire face ont stimulé à la foisson sens de la reconnaissance, de l’humanité, de l’imagination, et son désir defaire partager aux autres les temps forts de sa vie.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Roald Dahl >