Et si c'était vrai

par

Paul

Paul est l'associé et le meilleur ami d'Arthur. Lorsque celui-ci commence à se comporter de manière étrange, il se montre présent, l'oblige à passer des tests neurologiques, s'inquiétant pour sa santé et le forçant à prendre quelques jours de congé, sans cependant le repousser ou mettre trop en cause ses croyances sur le fantôme de son appartement. Paul préfère, quelque part, le laisser évacuer comme il le sent, tant que cela ne nuit pas à sa santé.

Preuve de la grande amitié des deux jeunes hommes, Paul ira emprunter une ambulance à son beau-père et voler avec Arthur le corps de Lauren, alors qu'il ne croit pas en sa présence fantomatique : « Si l'amitié ce n'est pas de partager tous les délires, alors c'est quoi, on se demande ? ». Il ne jugera jamais son ami et ne se permettra pas de réflexions, jusqu'à ce qu'il considère qu’Arthur dépassera les limites. Il le forcera alors à sortir de sa torpeur et à recommencer sa vie.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Paul >

Dissertation à propos de Et si c'était vrai