Grand-père

par

Pablo Picasso

Le célèbre peintre est ici considéré avant tout sous un angle familial, comme l’indique le titre. Décrit par sa petite-fille, apparaît un homme égocentrique et cruel. Picasso humilie sans cesse son fils Paul en le rabaissant devant ses enfants, et joue avec ces derniers comme s’ils étaient des animaux de compagnie. Il est sans chaleur ni générosité. Il refuse souvent de les recevoir, et ne s’intéresse à eux que le temps nécessaire pour les humilier un peu plus. Même lorsqu’il leur offre des cadeaux pour Noël, il leur est interdit de jouer avec.

Entièrement consacré à sa passion créatrice de peintre, il délaisse sa famille, la laisse sans le sou, malgré la richesse impressionnante qu’il a accumulée.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Pablo Picasso >