Kamo et moi

par

Imagination

Il est propre à l’enfant de croire au fantastique et aumerveilleux. Il est plus enclin à s’imaginer des sorciers, des transformationsmystérieuses, des maléfices lancés que les adultes. Une fois encore, l’auteurse sert de caractéristiques liées à l’enfance pour créer son histoire. Ici,Pennac met en scène une histoire déjà utilisée mais dont l’efficacité esttoujours la même : les enfants vont se changer en adultes, et vice versa.C’est un rêve et un cauchemar pour l’enfant : il est enfin grand, entrédans le monde des adultes. Mais il a également quitté le cocon de sécurité desparents et devient responsable avec un travail, des tâches, de l’argent àgérer. C’est d’ailleurs la réflexion que se fait le narrateur : « Desmilliers de problèmes à résoudre, évidemment : que dire aux clients dePope ? Que faire de Pope et de Moune enfants ? Faut-il leur expliquerla situation ? Et moi, si ça dure, comment vais-je gagner ma vie ?Leur vie… »

Mais face à ces situations loufoques, plutôt que de sedécourager, les enfants trouvent toujours une solution à la hauteur, malgré sonimprobabilité. Par exemple, Kamo et le narrateur se persuadent que réussir àfinir leur rédaction leur permettra de se sauver de la situation dans laquelleils sont. Hélas, sans succès.

Heureusement, ce passage dans la vie d’adulte sera bref.Alors que le narrateur perd tout espoir et sombre dans la tristesse, on leretrouve dans son lit, malade, ayant eu une très grosse fièvre accompagnéed’hallucinations. Cette fièvre soudaine serait alors l’explication de toutecette étrange histoire. Mais est-ce vraiment une maladie ? Après tout,toute sa classe en a été affectée. Mais cette réponse, l’auteur ne l’apportepas. L’avis sur la question appartient au lecteur seul.

Pennac place donc autour de ses écrits un décor adapté àson lecteur, ce qui lui vaut son si bon contact avec ceux qui se plongent dansses textes. Sa connaissance de l’univers des enfants nous transporte dans unautre monde, qui nous semble réaliste, mais où, pourtant, le fantastique estomniprésent.

 

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Imagination >