Kim

par

Kimball O’Hara

Kim est le héros de l’histoire. C’est un garçon énergétique, enthousiaste et plein de vie. Si l’on s’en tient à ses origines d’après sa naissance, il est de race blanche, de nationalité irlandaise, dont le père était soldat dans l’armée Irlandaise. Néanmoins, comme on le remarque dans le chapitre 1, Kim grandit comme un orphelin dans les rues de Lahore, se faisant appeler « le plus pauvre des plus pauvres », il est protégé par une femme (loin d’être sa vraie mère) qu’on considérait comme prostituée (car elle fumait de l’opium et prétendait tenir un magasin de meubles d’occasion au coin de la rue, où les taxis ont l’habitude de s’attrouper pour ramasser des filles de nuits).

A cause de sa peau noire, Kim ressemble et vit comme les autres enfants indiens du pays, incapable de lire, d’écrire ou de parler anglais couramment. Il s’habille comme un indien, parle comme un indien et se sent même confortable dans la pauvreté du peuple indien à Lahore. Néanmoins, il possède des habitudes d’«homme blanc » : en effet, dans le premier chapitre il est décrit comme « assis à califourchon » sur le canon, montrant ainsi que pour lui il est naturel de s’approprier le pouvoir (représenté ici par la possession du canon) ; une position qu’il assume également dans le jeu du « Roi du Château » au cours duquel il empêche à ses amis de prendre sa place.

Ainsi donc, dès le début on remarque la dualité de ses origines : il n’est ni complètement indien, ni complètement anglais mais plutôt un « mélange unique des deux ». Ceci marque le début de sa quête d’identité et il se pose constamment la question : «...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Kimball O’Hara >

Dissertation à propos de Kim