L'Attrape-cœurs

par

J. D. Salinger

Jerome David Salinger, plus communément appelé J. D. Salinger, est un écrivain américain né en 1919 à New York d’un père vendeur de fromage kascher, lui-même fils de rabbin, et d’une mère convertie au judaïsme. Lycéen dans un établissement privé de Manhattan, il pratique l’escrime, participe au journal publié par l’école ainsi qu’à des pièces de théâtre. Il étudie ensuite dans une académie militaire de Pennsylvanie. Là, il écrit des histoires la nuit, sous ses draps, éclairé par une lampe de poche. Il y éditera l’album de sa promotion et prendra part à plusieurs associations : chorale, clubs d’aviation, de français et des sous-officiers. Il s’y révèle un élève médiocre et en sort diplômé en 1936 avant d’intégrer l’université de New York pour y étudier l’éducation spécialisée, mais il abandonne vite. Poussé par son père qui veut le faire travailler dans l’importation de viande il va travailler dans une entreprise autrichienne et quitte le pays peu avant son annexion par l’Allemagne nazie.

Après un bref passage à l’université Ursinus en Pennsylvanie, où il tient une chronique et rédige des critiques de films, il prend des cours d’écriture à l’université Columbia, à New York, où il bénéficie de l’enseignement de Whit Burnet, rédacteur en chef du magazine Story où il publie sa première nouvelle en 1940. Burnett devient une sorte de mentor pour le jeune écrivain et ils correspondront plusieurs années. En 1941, il essaie en vain de faire publier sept nouvelles dans The New Yorker, et le journal finit par accepter Slight Rebellion off Madison où apparaît le personnage qui rendra célèbre l’écrivain, Holden Caulfield, adolescent révolté qui étudie dans un lycée privé où il se sent très mal, et qui, désireux de fuir New York, propose à la jeune Sally de l’accompagner, puis à son ami Carl, proposition que tous deux rejettent. Il termine la soirée ivre, téléphonant par deux fois à Sally d’une cabine téléphonique, puis il discute avec un pianiste de bar avant d’attendre un bus les larmes aux yeux. Du fait du thème de l’œuvre et de l’attaque de Pear Harbor qui a lieu le mois prévu pour sa publication, la nouvelle n’apparaîtra finalement dans le magazine qu’en 1946.

 

Salinger participe à la Deuxième Guerre mondiale et au débarquement de Normandie dans l’infanterie. Il profite de son passage en France pour rencontrer Ernest Hemingway, alors correspondant de guerre à Paris. Le jeune Salinger admirait son aîné de vingt ans qui le surprend par sa modestie et sa bienveillance. Les écrits de son jeune pair surprennent favorablement Hemingway et les deux hommes entament une correspondance. Le jeune écrivain pense alors faire monter son personnage adolescent, Holden Caulfield, sur scène, avec pour projet de l’incarner lui-même.

Le jeune homme fait diverses...

Inscrivez-vous pour continuer à lire  >

Dissertation à propos de L'Attrape-cœurs