L'auberge rouge

par

Frédéric de Taillefer

Frédéric de Taillefer : c’est un personnage à deux visages. Il y a d’une part l’homme riche, le père accompli, meurtri par la perte d’un fils et d’autre part l’homme qui traîne un lourd secret, qui a d’abord refusé de reconnaître Victorine, issue d’une relation adultérine. Il souffre d’une maladie incurable probablement due aux remords qui le rongent et sa nervosité grandit à mesure que l’histoire avance et que sa culpabilité ne fait plus aucun doute aux yeux du narrateur balzacien. Déloyal et mesquin, il n’a pas hésité à trahir l’amitié et l’amour que lui portaient Magnan. Son geste lui fait perdre toute sympathie car il sait que sa fortune est tâchée de sang. C’est un criminel doublé d’un lâche qui meurt sans confesser son crime et laisse sa fille avec l’image d’un homme bon et pieux, très loin de la réalité.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Frédéric de Taillefer >

Dissertation à propos de L'auberge rouge