L'auberge rouge

par

Hermann

Hermann : Allemand, courageux et intelligent. Il a vécu de nombreuses expériences plus extraordinaires les unes que les autres. Riche mais vertueux, il se prend d’affection pour ce prisonnier seul et perturbé. Sa perspicacité lui permet de constater aisément l’innocence de Prosper Magnan : « Prosper Magnan au moment où il entra dans la prison d’Andernach … un caractère de candeur et d’innocence qui me frappa vivement. » (p.42). Convaincu de l’innocence du jeune sous-aide : « Après cette première conversation, je ne doutai plus de son innocence. » (p.43), il espère que justice sera faite et conforte l’infortuné en soulignant : « Vous serez acquitté, vous êtes innocent. » (p.45). Ce banquier a une âme de poète. Il décide de brûler la missive de Magnan car il voit « un drame de mélancolie sublime dans le secret éternel qui allait ensevelir ces adieux jetés … que surprend un lion » (p.54-55).

Inscrivez-vous pour continuer à lire Hermann >

Dissertation à propos de L'auberge rouge