L’enfant et la rivière

par

L’enfance

A) Qu’est-ce que l’enfance dans l’œuvre de Bosco ?

Tout jeune lecteur ne peut que s’identifier au personnage de Pascalet et sa vie d’enfant qu’il a pleinement vécu. Tout adulte ne peut que se souvenir de sa propre enfance ou de celle qu’il aurait voulu avoir en lisant « L’Enfant et la Rivière ». « Ils sont là, ces beaux jours, dans toute leur fraîcheur. Ce que j'ai vu alors, je le vois encore aujourd'hui, et je redeviens, quand j'y pense, cet enfant que ravit, à son réveil, la beauté du monde des eaux dont il faisait la découverte ». Ce roman est une initiation pour tous les jeunes parents qui ne savent pas ou négligent l’éducation de leurs enfants surtout pendant la période de l’enfance. Henri Bosco nous montre à quel point cette période est importante en faisant de l’enfance le principal thème. Il nous rappelle qu’un enfant n’aime pas être négligé ou évincé et il déteste la solitude également. C’est le cas de Pascalet au début du roman. Il apparaît vivant à la campagne, au milieu de la nature et de grandes personnes seulement qui ont tendance à ne pas lui donner trop d’importance, souvent trop préoccupées par les affaires d’adultes. « Quand j'étais tout enfant, nous habitions à la campagne. La maison qui nous abritait n'était qu'une petite métairie isolée au milieu des champs ». Pour qu’un enfant se sente épanoui, il a besoin de se sentir entouré de ses proches et de jouer avec des jeunes de son âge.

« Le jour pointait à peine. Tante Martine dormait encore dans sa chambre. Elle avait fureté jusqu’à minuit. Je profitais de son sommeil pour bourrer de provision un petit sac :...

Inscrivez-vous pour continuer à lire L’enfance >

Dissertation à propos de L’enfant et la rivière