L’enfant et la rivière

par

Pascalet

Pascalet est le personnage central et le narrateur de l’histoire. Il s’agit d’un enfant vivant au contact direct avec la nature au milieu de la campagne provençale avec ses parents et sa grande tante Martine tout près d’une grande rivière. Pascalet est un garçon doux et solitaire et qui aime à creuser les mystères de la nature. Il est d’ailleurs fasciné par cette rivière qu’il n’a jamais vue mais dont il a beaucoup entendu parler par le biais des grandes personnes. Pascalet en acquiert une idée plutôt étrange et dangereuse dans laquelle vivent des bohémiens qui capturent et emprisonnent les enfants comme lui. Pascalet passe son temps à réfléchir et à bâtir sa propre histoire imaginaire de la rivière. Plus on lui déconseille de se rapprocher de la rivière, plus Pascalet est curieux de faire sa découverte. Pascalet réalisera ses rêves en désobéissant à ses parents.

Comme tout enfant, Pascalet ne ressent pas le danger et oublie même les recommandations des adultes si ennuyeuses. Il est émerveillé face à la vue de cette magnifique rivière qui l’embarque sur une petite barque. Il vit une expérience inouïe dont l’aventure lui fait traverser des péripéties toutes plus exceptionnelles les unes que les autres. Il apprendra à survivre aux aléas de la nature et s’enrichira énormément grâce à « Gatzo », un garçon qu’il rencontrera lors de son aventure. Le lecteur sait que Pascalet aime à jouer les héros lorsque celui-ci n’hésite pas à délivrer Gatzo qui deviendra son ami et son conseiller en quelque sorte. En effet, grâce à Gatzo, Pascalet va se rapprocher de la nature de très près et l’exploration de celle-ci va le combler de joie.

Pascalet s’est lié d’amitié avec Gatzo et sont devenus inséparables au point que lorsque Gatzo disparaît, il se met à sa recherche, profondément perturbé par sa soudaine disparition et finira par le retrouver auprès de son grand père.

En somme, Pascalet est un jeune héros qui, au début du roman ne sait pas qui il est vraiment. La rivière va lui permettre de se reconnaître et de s’identifier à la nature. L’aventure reflète la quête de soi qui finira par se réaliser à la fin du roman.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Pascalet >