L'homme révolté

par

Albert Camus

Albert Camus est un écrivain français né en 1913 à Mondovi (aujourd'hui Dréan, près d’Annaba, sur la côte orientale de l’Algérie) et mort à Villeblin en janvier 1960 (Yonne). Sa vie et son œuvre mêlées, ses statuts additionnés de journaliste, essayiste, homme de théâtre, philosophe, offrent l’exemple d’un combat de tous les instants contre les idéologies et les extrémismes, contre le sacrifice de la morale à la stratégie politique, soutenu par un humanisme rigoureux qui n’a rien d’un aveuglement face à la duplicité humaine.

Albert Camus naît dans une famille modeste ; son père, issu des premiers arrivants français dans la colonie algérienne, caviste pour un négociant de vin, meurt peu après sa naissance au combat ; sa mère d’origine espagnole, analphabète, en partie sourde, lit sur les lèvres. Il grandit à Belcourt, un quartier populaire d’Alger, chez sa grand-mère maternelle, une femme rude et dominatrice écrira-t-il. Un oncle boucher anarchiste offre l’accès à sa bibliothèque éclectique au jeune Albert, qui passe chez lui de longs séjours.

Deuxième figure marquante, son instituteur Louis Germain – à qui Camus reconnaissant et peu oublieux dédiera son prix Nobel – remarque les talents du garçon à l’école communale, et l’aide à obtenir une bourse. Au lycée Bugeaud, avec la philosophie, le football, il découvre sa pauvreté par le contraste que lui offrent les fils de familles plus aisées. À dix-sept ans, il commence à souffrir de la tuberculose et doit quitter le lycée. Il commençait tout juste à recevoir l’enseignement de Jean Grenier, qui vient le voir chez lui. Ils se retrouvent à l’automne 1931 et une amitié se noue entre eux en classe de philosophie, puis en hypokhâgne et en faculté de lettres. Son professeur, par ses propres œuvres, lui apprend qu'on peut marier littérature et philosophie. Sa maladie interdit à Albert Camus de préparer les concours de l’École normale supérieure comme de l’agrégation.

Camus adhère en 1935 au Parti communiste algérien, où il restera peu de temps, rebelle à l’endoctrinement. Très tôt il prend conscience qu’il doit...

Inscrivez-vous pour continuer à lire  >

Dissertation à propos de L'homme révolté